Fasciculation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la neurologie
Cet article est une ébauche concernant la neurologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Une fasciculation est une brève secousse musculaire involontaire correspondant à l'activation isolée d'une unité motrice, c'est-à-dire d'un axone moteur et de l'ensemble des fibres musculaires qui en dépendent (ces dernières constituant un petit faisceau ou fascicule). Elle ne provoque aucun déplacement articulaire sauf parfois au niveau des doigts et ne se traduit que par un léger mouvement transmis à la peau. Elle peut concerner tous les muscles du corps. Le phénomène électrique correspondant à cette activité musculaire spontanée est enregistrable par l'EMG : c'est le potentiel de fasciculation.

Le plus souvent bénignes (on parle de BFS : benign fasciculation syndrome) et souvent associées aux crampes, les fasciculations peuvent aussi être la traduction d'une activité spontanée anormale d'unités motrices devenues hyperexcitables, par exemple en cas de réinnervation après dénervation d'une partie des fibres musculaires, ce qui s'observe dans de nombreuses affections du système nerveux périphérique, ou dans les atteintes chroniques de la corne antérieure. Parmi les affections neurologiques connues pour être à l'origine de fasciculations, on peut citer :

Lien externe[modifier | modifier le code]