Familles d'Armagnac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le nom d'Armagnac a été porté par plusieurs familles distinctes dont l'une est subsistante.

Maison d'Armagnac (Gascogne, Rouergue)[modifier | modifier le code]

La maison d'Armagnac, grande famille féodale française aux XIVe siècle et XVe siècle, s'est éteinte en 1585.

Famille d'Armagnac de Castanet (Rouergue et Quercy)[modifier | modifier le code]

La famille d'Armagnac de Castanet, subsistante, fait l'objet d'un article dédié.

Famille d'Armagnac de Termes (Gascogne)[modifier | modifier le code]

La famille d'Armagnac de Termes, originaire de Termes-d'Armagnac (Gers), s'est fondue à l'issue du Moyen-Âge dans la famille de Vilhères, par le mariage en 1501 d'Anne d'Armagnac de Termes, dernière représentante de sa famille, avec Jean de Vilhères, seigneur de Camicas.
Leur descendance reprit le nom d'Armagnac jusqu'à son extinction à son tour au XVIIe siècle[1].

Famille d'Armagnac (Poitou)[modifier | modifier le code]

Il a existé en Poitou une famille d'Armagnac, éteinte au XVIIIe siècle[1].

Famille Darmagnac devenue d'Armagnac (Toulouse)[modifier | modifier le code]

Cette famille se fit appeler d'Armagnac au XIXe siècle et s'éteignit en 1914.

  • Pierre Darmagnac
    • Jean-Claude-Toussaint Darmagnac, né le 1er novembre 1766 à Toulouse, général de division, grand officier de la Légion d'honneur, commandeur de Saint-Louis, fut titré baron en 1810 sous le Premier Empire et reçut le titre de vicomte héréditaire en 1823, meurt en 1855[2],[3]
      • Napoléon-Alexandre Darmagnac (1794-1876), vicomte d'Armagnac[2]
        • Ibrahim-Gaston d'Armagnac, vicomte d'Armagnac, né en 1843, général de brigade, officier de la Légion d'honneur[2]

Famille Delcer de Puymège[modifier | modifier le code]

Philippe du Puy de Clinchamps écrit que cette famille de la bourgeoisie française a revendiqué au XXe siècle être issue de la maison d'Armagnac sans toutefois apporter de preuves et a cherché à se faire appeler d'Armagnac del Cer de Puymège[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, tome 1er, pages 322 à 323, Armagnac de Termes (d') et Armagnac (d') (en Poitou)
  2. a b et c Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France, tome 3, page 147 [lire en ligne].
  3. Régis Valette, Catalogue de la noblesse française au XXIe siècle, 2002, page 31
  4. Charondas, Le Cahier noir, Patrice du Puy éditeur, 2015, non paginé.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hippolyte de Barrau, Documents historiques sur le Rouergue, sur ses familles et ses hommes remarquables dans les temps anciens et modernes, tomes 1 et 3
  • Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, tome 1er, pages 319 à 323, Armagnac (d')
  • Régis Valette, Catalogue de la noblesse française au XXIe siècle, 2002, page 31
  • Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France, 7 volumes (1934-1952)