Fabrice Fernandes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fernandes.
Fabrice Fernandes
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (36 ans)
Lieu Aubervilliers, Seine-Saint-Denis
Taille 1,75 m
Période pro. 1998-2008
Poste Milieu
Parcours junior
Saisons Club
1997-1998 Drapeau : France INF Clairefontaine
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1998-2001 Drapeau : France Stade rennais 32 (3)
2000-2001 Drapeau : Angleterre Fulham 29 (2)
2001 Drapeau : Écosse Glasgow Rangers 4 (1)
2001 Drapeau : France Ol. de Marseille 4 (0)
2001-2005 Drapeau : Angleterre Southampton 91 (5)
2005-2006 Drapeau : Angleterre Bolton Wanderers 1 (0)
2006-2007 Drapeau : Israël Betar Jérusalem 27 (2)
2007-2008 Drapeau : Roumanie Dinamo Bucarest 7 (0)
2008 Drapeau : France Le Havre AC 0 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Fabrice Fernandes est un ancien footballeur français né le à Aubervilliers. Il évoluait au poste de milieu de terrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Originaire de la région parisienne, Fabrice Fernandes passe trois ans à l'INF Clairefontaine, puis rejoint le centre de formation du Stade rennais en 1995, à l'âge de 16 ans[1].

Après quelques bons matches de préparation, il dispute son premier match de Première division le 8 août 1998, avec son club formateur, contre Auxerre, lors de la première journée du championnat de France 1998-1999. Titularisé par Paul Le Guen, il réalise une grande prestation, il est l'un des principaux artisans de la victoire rennaise, et il est remplacé en fin de match sous les applaudissements du public rennais. La semaine suivante, il marque son premier but en championnat, contre Montpellier. Dans les semaines qui suivent, il réalise encore de nouvelles grandes prestations, au poste de milieu offensif gauche, et s'affirme comme la révélation rennaise du début de saison. Il est alors considéré par de nombreux observateurs comme l'un des plus grands espoirs du football français[1].

La suite est plus difficile. Victime de quelques blessures et d'une baisse d'une forme, Fabrice Fernandes ne parvient plus à rééditer ses belles performances de début de saison. Il est aussi victime de la concurrence d'autres joueurs qui ont alors la préférence de l'entraîneur. En conséquence, il joue beaucoup moins pendant lors de la seconde partie de la saison[1].

La championnat de France 1999-2000 se situe dans le prolongement de la fin de la saison précédente, avec un temps de jeu assez réduit[1].

À l'aube de la saison 2000-2001, il est prêté à Fulham, avant d'être à nouveau prêté aux Glasgow Rangers, puis à l'Olympique de Marseille. Il ne s'impose véritablement dans aucun de ces clubs.

En novembre 2001, il est transféré à Southampton. Il dispute avec les "Saints" plusieurs saisons plutôt correctes, avec notamment une finale de Coupe d'Angleterre en 2003. Toutefois, la relégation du club, en 2005, l'oblige à partir.

Il évolue ensuite à Bolton, au Betar Jérusalem, puis au Dinamo Bucarest. Sans club suite à la résiliation de son contrat avec le club roumain du Dinamo Bucarest, il s'entraîne avec le groupe professionnel du Paris Saint-Germain à partir du 19 septembre 2007. En janvier 2008, il s'engage avec Le Havre AC, avec lequel il ne dispute aucun match.

Faits divers[modifier | modifier le code]

Alors qu'il joue à Bolton, en 2005-2006, il connaît quelques déboires judiciaires (excès de vitesse et conduite en état d'ivresse).

En octobre 2011, il est placé en detention provisoire pour extorsion de fonds sur son ancien agent, avec deux complices dont Farouk Achoui déjà connu par les services de police[2],[3],[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Dans le rétro : Fabrice Fernandes, il avait tout d'un grand
  2. L'Equipe Magazine, 10 mars 2012. Article : Mauvaise passe, de Françoise Nizan. Pages 58 à 61.
  3. L'ex-espoir du foot s'associe aux voyous
  4. L'ancien Rennais Fabrice Fernandes mis en examen