Fédération environnement durable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fédération environnement durable

Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
Fondation
Fondation 2007
Identité
Site web http://www.environnementdurable.net

La Fédération environnement durable (FED) est une association française créée en 2007 s'opposant au développement de l'énergie éolienne en France. En 2019, elle regroupe 1 300 associations, fédérations régionales, collectifs et membres[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La fédération est créée le , en regroupant 1 057 organisations luttant « contre l'éolien industriel »[1]. En 2018, elle demande aux pouvoirs publics un moratoire pour stopper l'implantation d'éoliennes industrielles[2].

En , elle suggère au sénateur Gilbert Barbier un amendement sur la transition énergétique interdisant l'installation d’une ou plusieurs éoliennes à moins de 10 kilomètres d’un monument historique sans l’accord des architectes de Bâtiments de France[3]. L'Assemblée Nationale supprime par la suite cette disposition[4].

En 2020, la fédération s'oppose au développement de projets éoliens en Nouvelle Aquitaine[5] et attaque au tribunal administratif de Bordeaux le Sraddet (schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires) de la région[6].

Le collectif « Energie et Vérité », créé en 2020 a déposé une contre-proposition à la programmation pluri-annuelle de l'énergie et dénonce les profits hors normes des exploitants éoliens financés par l'argent public[7].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Créée et présidée par Jean-Louis Butré (qui se présente en 2023 comme « Ingénieur Physicien Expert Énergie et ancien PDG entreprises Président de la Fédération environnement durable (1750 associations de toutes les régions de France) Président d'EPAW, plateforme européenne contre les éoliennes industrielles) », l'association lutte contre la multiplication des parcs éoliens en France. Ses adhérents sont des associations locales de lutte contre les éoliennes et des particuliers[8]. L'association utilise diverses techniques d'influence pour peser sur la décision publique, comme l'envoi d'instructions pour réaliser des mailings en nombre auprès des élus[9] ou le lancement de pétitions[10].

Sur le volet juridique, l’association dépose des recours en annulation pour excès de pouvoir contre la réglementation sur l’éolien : des procédures générales concernant les demandes d’autorisation[11] ou des demandes plus ponctuelles concernant des autorisations d’éoliennes[12]. Les actions juridiques entreprises vont de l'attaque de maires pour prise illégale d'intérêt[13] au démantèlement d'éoliennes[14].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fédération Environnement Durable (FED) - Non aux éoliennes industrielles ! Anti-éolien ! », sur environnementdurable.net (consulté le ).
  2. « La FED demande un moratoire concernant l'éolien terrestre. », sur VIAPL, (consulté le ).
  3. « Nouvelle offensive des anti-éoliens », sur Politis.fr (consulté le )
  4. Constance Maria, « Eoliennes : l’Assemblée nationale supprime la disposition sur les monuments historiques », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  5. « https://www.lanouvellerepublique.fr/poitiers/vienne-en-guerre-ouverte-contre-les-eoliennes », sur lanouvellerepublique.fr (consulté le )
  6. « Ils sont vent debout contre "l'invasion éolienne" en Nouvelle-Aquitaine », sur Rue89 Bordeaux, (consulté le )
  7. « Collectif Energie Vérité », sur EnergieVérité (consulté le )
  8. « Le rapport de force autour des éoliennes », sur infoguerre.fr, (consulté le )
  9. « Les mots que souffle le lobby anti-éolien à ses sympathisants », sur L'Obs (consulté le )
  10. « Les vues imprenables : pétition et lettre de la Fédération environnement durable à Messieurs et Mesdames les Députés », sur augustinmassin.blogspot.fr (consulté le )
  11. Le Point magazine, « Recours en Conseil d'État contre l'autorisation unique aux éoliens », sur Le Point, (consulté le )
  12. « Courseulles. Les opposants aux éoliennes offshore sont déboutés », sur ouest-france.fr, (consulté le )
  13. Delphine de Mallevoüe, « Éoliennes : des maires attaqués pour conflit d'intérêts », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  14. Delphine de Mallevoüe, « Nord-Pas-de-Calais : la justice ordonne la démolition de 10 éoliennes », sur Le Figaro.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]