Eugène Bonnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonnier.
Eugène Bonnier
Tite Pierre Marie Adolphe Eugène Bonnier Chalot & Cie BNF Gallica.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 38 ans)
DoukouriaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

Tite Pierre Marie Adolphe "Eugène" Bonnier, né le à la Chaloupe Saint-Leu, sur l'île de La Réunion, est un militaire français, chevalier de la Légion d'honneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eugène Bonnier est le fils d'Eugène Constant Marie et de Henriette Fernande Elisa de Peindray d'Ambelle. Son frère Gaëtan fut le premier général d'aviation de l'Armée française.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

  • 1873 : Élève à l'École Polytechnique.
  • 1875 : Élève Sous lieutenant École d'Application de l'Artillerie.
  • 1877 : Lieutenant en premier puis en second.
  • 1880 : Capitaine en Second.
  • 1883 : Capitaine en premier.
  • 1889 : Chef d'Escadron.
  • 1893 : Lieutenant Colonel.

Il est tué par l'ennemi, le , lors d'une embuscade dressée par les Touaregs au camp de Tacoubâo, à environ 30 km de Tombouctou[1]. Un monument sculpté par Adolphe Royan érigé au cimetière Saint-Pierre de Marseille, commémore ce tragique évènement.

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Frémeaux, De quoi fut fait l'empire page 65.
  2. « Cote LH/290/21 », base Léonore, ministère français de la Culture

Sources[modifier | modifier le code]