Étienne Smulevici

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Etienne Smulevici)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Étienne Smulevici
ES-Dakar.jpg
Etienne Smulevici au Dakar
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Étienne Smulevici, né le , est un pilote de rallye-raid français semi-professionnel.

Biographie[modifier | modifier le code]

En , il participe à son 38e Dakar, ce qui constitue un record[1],[2]. Il a terminé 25 fois l'épreuve, ce qui est un autre record. En 1986, il a été le premier à courir l'épreuve en solitaire et sans assistance. Il a réussi néanmoins à terminer la course.

Il a également couru en solitaire le Paris-Moscou-Pékin en 1992 en arrivant classé à Pékin après 16 500 km et 30 jours de course, où il a reçu le prix du courage.

Le , le quotidien L'Équipe lui consacre un article en dernière page et titre : « C'est Monsieur Dakar ». Il a été surnommé « l'inoxydable Monsieur Dakar ».

Étienne Smulevici a aussi fait venir sur le Dakar des personnalités comme Raymond Kopa, Gérard Lenorman et Michel Hidalgo.

Il a participé et participe encore à d'autres compétitions : au Maroc, en Tunisie, en Égypte, en Australie, en Islande, ainsi qu'aux 24 Heures 4x4 de Paris, qu'il a gagné en 2005 et aux 24 Heures du Nürburgring. Il est monté à 3 reprises sur le podium du Rallye des Pharaons.

En , il a cosigné avec son ami Patrick Burgel un livre intitulé À sept ans, il voulait traverser le désert... Étienne Smulevici, « l'inoxydable Monsieur Dakar ». Le livre est préfacé par Patrick Segal et en 2014  « l'inoxydable Monsieur Dakar, la suite » écrit par sa femme Claude-Agnès.

Après tant de périples au cœur de tous les continents, il a décidé de mettre son expérience au service des autres en tant que coach sur les Rallyes Raids ou en organisant des voyages découvertes autour du 4x4 et/ou buggy aux 4 coins du Monde.

Au , il a parcouru 528 100 Km de course et a couru sur tous les continents[3].

Notes et référenc[4]es[modifier | modifier le code]

  1. « Smulevici : « Notre seul adversaire ? Le désert » », Ouest-France,
  2. « Étienne Smulevici : à 63 ans, il participe à son 29e Dakar et publie son premier livre »,
  3. « Etienne Smulevici, pilote professionnel », sur www.etienne-smulevici.com (consulté le 7 février 2019)
  4. Jean Claude ROMEC, « Covoiturage - Etienne Smulevici », Auto Hebdo,‎ , p. 22-23-24-25 (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Patrick Burgel, À 7 ans, il voulait traverser le désert... Étienne Smulevici, « l'inoxydable Monsieur Dakar », Editions STPI, 2010
  • Claude-Agnès Smulevici, « l'inoxydable Monsieur Dakar, la suite », Editions Escadrar, 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]