Et Nietzsche a pleuré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nietzsche (homonymie).
Et Nietzsche a pleuré
Auteur Irvin Yalom
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Distinctions California Book Award For Fiction (1992)
Version originale
Langue Anglais américain
Titre When Nietzsche wept
Éditeur Basic Books
Lieu de parution New York
Date de parution 1992
ISBN 0-4650-9172-5
Version française
Traducteur Clément Baude
Éditeur Galaade éditions
Lieu de parution France
Date de parution 2007
Type de média Livre imprimé
Nombre de pages 448
ISBN 978-2-35176-039-0

Et Nietzsche a pleuré est un roman d'Irvin D. Yalom, professeur émérite de psychiatrie à l'université de Stanford, et psychothérapeute existentialiste. Le livre se déroule principalement à Vienne, en Autriche, au cours de l'année 1882, et raconte la rencontre fictive, orchestrée par Lou Salomé, entre le docteur Josef Breuer et le philosophe Friedrich Nietzsche. C'est une évocation romanesque de la naissance de la psychanalyse et de celle de la philosophie de Nietzsche. On y rencontre certaines des principales personnalités de la fin du XIXe siècle à Vienne.

Intrigue[modifier | modifier le code]

Le roman commence avec le Dr Josef Breuer qui attend Lou Salomé, dans un café à Venise, Italie. Elle lui a écrit une lettre indiquant que l'avenir de la philosophie de l'Allemagne est en jeu, et que Friedrich Nietzsche, proche du suicide, a désespérément besoin d'aide. Breuer propose à Nietzsche un pacte. Il tentera de guérir ce dernier de ses terribles migraines et demande à Nietzsche de l'aider à surmonter ses obsessions pour une patiente dont il soigne l'hystérie Bertha Pappenheim (Anna O). Influencé par les idées révolutionnaires de son jeune disciple Sigmund Freud, Josef Breuer expérimente une stratégie qui donnera naissance à la psychanalyse. Grâce à leur relation hors du commun, ils vont changer complètement leur perspective sur la vie. L'histoire imagine également comment Friedrich Nietzsche a eu l'inspiration qui l'a conduit à écrire son célèbre livre, Ainsi Parlait Zarathoustra[1],[2],[3].

Les références à des personnalités[modifier | modifier le code]

Le livre de Yalom est une fiction romanesque, mais contient de nombreuses références à l'histoire et à des personnages historiques : Josef et Mathilde Breuer, Friedrich Nietzsche, Lou Salomé, Sigmund Freud, Bertha Pappenheim, Paul Rée. Il mentionne également Franz Overbeck, et le compositeur Richard Wagner.

Les adaptations[modifier | modifier le code]

En 2007, le roman de Yalom a donné lieu à une adaptation cinématographique (en anglais) par le réalisateur Pinchas Perry, avec Armand Assante, Ben Cross et Katheryn Winnick dans les rôles principaux. Ce film du cinéma indépendant américain a été tourné en Bulgarie[4],[5].

Il existe aussi une pièce de théâtre (en espagnol) fondée sur le roman, adaptée par Luciano Cazaux (acteur et auteur argentin). Les rôles de Friedrich Nietzsche et de Josef Breuer sont joués par les acteurs Luciano Suardi et Claudio Da Passano[6],[7],[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Et Nietzsche a pleuré - Irvin D. Yalom - Babelio », sur www.babelio.com (consulté le 14 avril 2017)
  2. « La psy en roman », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)
  3. « Et Nietzsche a pleuré », sur www.webnietzsche.fr (consulté le 14 avril 2017)
  4. (en) « When Nietzsche Wept », sur International Movie Data base (IMDb) (consulté le 14 avril 2017)
  5. AlloCine, « Et Nietzsche a pleuré » (consulté le 14 avril 2017)
  6. (en) « When Nietzsche Wept (novel) Adaptations - Friedrich Nietzsche », sur fnietzsche.com (consulté le 14 avril 2017)
  7. (es) « El día que Nietzsche lloró de Irvin Yalom en Alternativa Teatral », sur Alternativa Teatral (consulté le 14 avril 2017)
  8. (es) « De la elegancia a la destrucción - por Jimena C. Trombetta - Imaginación Atrapada », sur www.imaginacionatrapada.com.ar (consulté le 14 avril 2017)