Ere (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ere
Pays Papouasie-Nouvelle-Guinée
Région Îles de l'Amirauté
Nombre de locuteurs 1 030 (recensement de 1980)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 twp
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF twp

L’ere est une langue austronésienne parlée en Papouasie-Nouvelle-Guinée, sur la côte sud-est de l'île de Manus et les régions proches. Il appartient à la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les phonèmes de l’ere[2].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] u [u]
Moyenne e [e] o [o]
Ouverte a [a]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiales Dentales Alvéolaires Dorsales Glottales
Centrales Latérales Palatales Vélaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k]
Labiovélarisées pʷ [] kʷ []
Prénasalisées mb [m͡b] nd [n͡d]
Fricative s [s] h [h]
Nasale Simples m [m] n [n] ŋ [ŋ]
Labiovélarisée mʷ []
Liquide r [r] l [l]
Semi-voyelle w [w] y [j]
  • Le coup de glotte [ʔ] existe mais n'est pas considéré comme un phonème car il est prédictible[2]. Il apparaît entre deux voyelles identiques et en finale d'un mot se terminant par une voyelle. Exemples :
    • peʔew - requin
    • lumoʔ - ma main

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. a et b Blust 1996, p. 102.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Blust, Robert, Low Vowel Dissimilation in Ere, Oceanic Linguistics, 35:1, pp. 96-112, 1996.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]