Ensdorf (Sarre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ensdorf
Enstroff
Ensdorf (Sarre)
Blason de Ensdorf
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Saarland.svg Sarre
Arrondissement
(Landkreis)
Sarrelouis
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
3
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Thomas Hartz (CDU)
Partis au pouvoir CDU, SPD, Grüne, FWG
Code postal 66803–66806
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
10 0 44 123
Indicatif téléphonique 06831
Immatriculation SLS
Démographie
Population 6 443 hab. ()
Densité 768 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 18′ nord, 6° 50′ est
Altitude 198 m
Min. 193 m
Max. 329 m
Superficie 839 ha = 8,39 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Sarre
Voir sur la carte topographique de la Sarre
City locator 14.svg
Ensdorf
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Ensdorf
Liens
Site web www.gemeinde-ensdorf.de

Ensdorf (fr.: Enstroff) est une commune en Sarre. Elle est connue pour sa mine de charbon (fermée en 2012[1]), sa centrale à charbon et l'opposition forte à un projet de RWE d'installer une nouvelle centrale à charbon, qui aurait généré beaucoup de pollutions, ce qui inquiétait les médecins.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancienne localité des Trois-Évêchés et du bailliage de Sarrelouis en 1789, était chef-lieu de commune dans le canton de Sarrelouis, puis fut réuni à Listroff (Lisdorf) par décret du et enfin cédé par la France à la Prusse en 1815[2].

Administration[modifier | modifier le code]

  • 1956 - 1960 Josef Becker †, CDU
  • 1982 - 1996 Alfons Schorr †, CDU
  • depuis 1996 : Thomas Hartz, CDU

Jumelages[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référfences[modifier | modifier le code]

  1. Dernière remonte dans les mines de Sarre, le républicain lorrain, 27 juin 2012
  2. Louis Emmanuel de CHASTELLUX, Le Territoire du département de la Moselle. Histoire et statistique