Emma de Sigaldi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Emma de Sigaldi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 99 ans)
MonacoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation

Emma de Sigaldi, née Emma Lackner à Karlsruhe en Allemagne le ,et décédée à Monaco le [1], est une artiste monégasque[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Emma Lackner reçoit une formation artistique auprès d'artistes du Bauhaus et commence très jeune une carrière de danseuse avec Mary Wigman à Dresde qui la forme à sa technique de danse libre en solo. Elle côtoie aussi la danseuse russe Anna Pavlova et devient prima ballerina à Munich à 17 ans. Elle poursuit une carrière indépendante de danse en solo qui lui fait rencontrer à Baden-Baden le comte Felix de Sigaldi qui l'épouse.

Elle commence alors une carrière de sculpteur à Monaco où elle réalise de nombreuses œuvres que l’on trouve dans la Principauté de Monaco : « le plongeur » de la piscine ou « la colonne de la vie » de la place des moulins, entre autres.

Sa carrière devient internationale avec des expositions à Paris, São Paulo, Séville, Hong Kong, Milan, Rome, Florence, Chiba et Osaka, Berlin, Prague et Saint-Pétersbourg où elle reçoit de nombreuses distinctions[3].

Ses archives de danseuse sont à la Deutsches Tanzarchiv de Cologne.

Un film biographique a été réalisé par Pierre Remy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Calypso de Sigaldi, « Emma de Sigaldi a rejoint le paradis des sculpteurs et des danseurs… », sur gosee.fr, (consulté le 27 octobre 2010)
  2. « annuairedesartistes.mc »
  3. Michel Desforges, Les Lionnes de la Riviera, Flammarion, coll. Pygmalion, 2009, chap. « Emma », p. 59-71