Elias Nicolaus Ammerbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Elias Nicolaus Ammerbach
Description de l'image defaut.svg.

Naissance Vers 1530
Naumbourg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès
Leipzig, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur, organiste

Elias Nicolaus Ammerbach, né à Naumbourg vers 1530 et mort à Leipzig le , est un compositeur, arrangeur et organiste allemand.

Vie et œuvre[modifier | modifier le code]

Après six mois d'études à l'Université de Leipzig durant l'hiver 1548-1549, il occupe les fonctions d'organiste à Saint-Thomas entre et .

Il publie d'intéressants ouvrages de musique pour clavier (dans la page de titre de sa première publication, il entend par là « positif, régale, virginal, clavicorde, clavecin et autres » comportant des danses et des arrangements d'hymnes d'autres compositeurs, tels Jacques Arcadelt, Ludwig Senfl, Heinrich Isaac, Jacob Clemens non Papa, Paul Hofhaimer, Orlando Lassus, etc. Ses instructions relatives à l'ornementation et aux doigtés représentent une source d'information importante sur l'école d'orgue allemande.

Il a été le premier à utiliser un système de notation alphabétique (C = do, D = ré, etc.) au-dessus de laquelle le rythme est indiqué par l'équivalent de ce qui deviendra beaucoup plus tard la noire, la croche, la double-croche, etc.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Clyde William Young. Ammerbach, Elias Nikolaus, The New Grove Dictionary of Music and Musicians, ed. Stanley Sadie (London: Macmillan, 1980), I, 327-329, (ISBN 0-333-23111-2)
  • (en) Gustave Reese, Music in the Renaissance. New York, W.W. Norton & Co., 1954. (ISBN 0-393-09530-4)

Discographie[modifier | modifier le code]

Harpsichord Works from the Tabularurbuch (1571) par Glen Wilson (Naxos 8.570335)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]