Doigté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la théorie de la musique
Cet article est une ébauche concernant la théorie de la musique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Partition autographe de J.S.Bach avec doigté (Applicatio en ut majeur, BWV 994)

En musique, le doigté est une notation qui indique les doigts à utiliser dans le jeu de certains instruments. Le doigté peut être indiqué par le compositeur dans la partition originale, par l'éditeur dans la version imprimée ou par l'interprète qui inscrit ses positions préférées pour jouer certaines notes.

Description[modifier | modifier le code]

Doigté pour le piano dans une étude de Chopin

Au piano, les doigts sont numérotés de 1 à 5, le pouce étant le no 1, et l'auriculaire le no 5.

Sur les instruments à cordes, les doigts de la main gauche sont numérotés de 1 à 4 et l'absence de pression du doigt (la corde à vide) est notée 0. Le pouce n'est généralement pas utilisé sur la touche (sauf pour la guitare jazz ou folk, et très rarement la guitare classique) sauf dans la technique moderne du violoncelle qui fait un usage extensif de ce doigt posé en travers des cordes : le pouce est alors noté Ϟ.

Pour les instruments à cordes pincées, les doigts de la main droite sont désignés par différents systèmes ; soit l'initiale du doigt (p pour pouce, i pour index, m pour majeur, a pour annulaire et parfois - ce doigt étant très rarement utilisé - e pour auriculaire), soit par un système de points (index : 1 point, majeur 2 points, annulaire 3 points) et de barre pour le pouce.

Pour les instruments à vent, la représentation graphique d'un doigté indique quels trous doivent être obturés ou quelles clefs actionnées.

Voir aussi[modifier | modifier le code]