El temps de les cireres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
El temps de les cireres
Auteur Montserrat Roig
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre Roman
Version originale
Langue Catalan
Titre El temps de les cireres
Éditeur Edicions 62
Collection El Balancí
Lieu de parution Barcelone
Date de parution
ISBN 84-297-1282-8

El temps de les cireres (en français : Le temps des cerises) est un roman paru en 1977 de l'auteur espagnole d'expression catalane Montserrat Roig[1]. L'année précédant sa parution, il est distingué par le Prix Sant Jordi du roman, un des prix les plus prestigieux pour la littérature en catalan[2].

Résumé et contenu[modifier | modifier le code]

Le roman raconte le retour dans le quartier de l'Eixample à Barcelone de Natàlia Miralpeix, après avoir vécu douze ans en France et en Angleterre, et peu de temps après l'exécution en 1974 de l'anarchiste catalan Salvador Puig i Antich. Natàlia est issue d'une famille bourgeoise de Barcelone. Tous les personnages cherchent à leur manière à donner un sens à leur vie, dans la société de Barcelone qui est celle des dernières années du franquisme. Le titre du roman fait référence à la chanson de Jean Baptiste Clément Le Temps des cerises, associée à la Commune de Paris, et soulignant ici le désir de recherche d'un paradis perdu. Le roman est écrit à la troisième personne et est divisé en cinq parties : Gorgs, Aroma de tardor, Corns de caça, Quietud, Becaines d’àngels custodis i Només somnis[3].

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Natàlia Miralpeix : personnage principal du récit, elle retourne à Barcelone pour tenter de reconstruire le passé et le présent de sa famille ;
  • Joan Miralpeix : le père de Natàlia, follement amoureux de sa femme et qui a renoncé à ses idéaux pour s'adapter au nouveau régime ;
  • Judit Fléicher : épouse de Joan Miralpeix, tendre et sensible, elle est fortement prturbée par la mort de l'une de ses amies ;
  • Tia Patrícia : tante et marraine de Natàlia, mariée au poète Esteve Miràngels et amoureuse platonique de Gonçal Rodés ;
  • Lluís: fils de Joan, égoïste et triomphant ;
  • Sílvia : épouse de Lluís, sans éducation, très liée à son mari et unique préoccupée par son apparence physique ,
  • Màrius : fils de Lluís, adolescent idéaliste et sensible, très différent de son père.

Adaptation en lecture facile[modifier | modifier le code]

En 2016 est présentée une version du roman en lecture facile, par le département de la Culture de la Généralité de Catalogne et l'Associació Lectura Fàcil. La parution coincide avec le 25e anniversaire de la mort de l'auteur. Elle a pour objectif de rendre la lecture de cette œuvre accessible à tous, que ce soient des personnes ayant des difficultés de lecture ou apprenant le catalan. L'adaptation suit les recommandations de la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (IFLA) et est augmentée d'une biographie de l'auteur ainsi que d'un chapitre présentant le contexte historique de l'époque[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ca) « Roig, Montserrat », sur xtec.cat (consulté le 23 avril 2017)
  2. (ca) Núria Cabré, « El temps de les cireres (1976) », sur visat.cat, (consulté le 23 avril 2017)
  3. (ca) Marifé Millà Cantero, « El Temps de les cireres », sur blogs.cpnl.cat (consulté le 23 avril 2017)
  4. (ca) « El Departament de Cultura adapta el llibre 'El temps de les cireres', de Montserrat Roig, per a la Lectura Fàcil », sur hpremsa.gencat.cat, (consulté le 23 avril 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]