El Aljarafe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aljarafe
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Province Séville
Démographie
Population 275 160 hab. (2005)
Densité 242 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 21′ 44″ nord, 6° 08′ 06″ ouest
Superficie 113 600 ha = 1 136 km2
Localisation
Localisation de Aljarafe

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
Aljarafe

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
Aljarafe
Sources
voir : Comarque

El Aljarafe est une comarque espagnole située dans la province de Séville, en communauté autonome d’Andalousie. Son nom vient d'un mot arabe qui signifiait élévation (الجرف, Al Saraf)[1].

Elle est limitée au nord par la Sierra nord de Séville, à l'est par la zone métropolitaine de Séville, au sud par la Côte nord-est de Cadix et à l'ouest par la province de Huelva.

Jusqu'en 2003, moment de la creation zone métropolitaine de Séville, les communes situées à l'ouest de Séville appartenaient aussi à El Aljarafe.[2] Populairement, ils sont toujours considérés comme faisant partie de l'Aljarafe (par exemple, au nom des rues, des magasins, prestation de services communs, etc).

Cette région est exploitée depuis des siècles, et constitue encore aujourd'hui une importante zone de production céréalière et oléicole.

Organisation d'El Aljarafe[modifier | modifier le code]

El Aljarafe est organisé en trois couronnes métropolitaines, en fonction de sa proximité de Séville : Première couronne (incluse dans la zone métropolitaine), Deuxième couronne et Troisième couronne.

Et aussi divisé en plusieurs corridors : El Aljarafe Nord (entre la voie ferrée et l'autoroute A-49), El Aljarafe Central (entre l'autoroute A-49 et l'autoroute de Mairena), El Aljarafe Central Sud (au sud de l'autoroute de Mairena) et El Aljarafe Riverian (articulé autour de l'autoroute Coria).

El Aljarafe aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En moins de 20 ans, l'Aljarafe est devenue une agglomération de plus de 320 000 habitants, constituant la plus grande agglomération urbaine du sud de l'Espagne : Séville et sa zone métropolitaine.

L'origine de cette croissance a commencé dans les années 1940, lorsque les bourgeois de la capitale de Séville ont décidé d'avoir leur résidence à la périphérie de la ville. Malgré la préservation d'une partie importante du paysage traditionnel des oliveraies, elle remplit aujourd'hui une fonction métropolitaine et résidentielle qui a considérablement transformé son image. Bien qu'elle puisse être considérée comme une "ville dortoir" au sein de Séville, El Aljarafe dispose actuellement de ses propres installations, comme des hôpitaux, une université privée, des studios de télévision, des hôtels, un port de plaisance (Puerto Gelves), des centres commerciaux (dont l'un des plus grands centres commerciaux du sud de l'Espagne), des zones industrielles (PISA et PIBO), etc.

Aujourd'hui, El Aljarafe est la région la plus riche d'Andalousie. Des 10 municipalités les plus riches d'Andalousie, 8 se trouvent dans El Aljarafe.[3]

Communes de la comarque d'El Aljarafe[modifier | modifier le code]

Communes d'El Aljarafe incluses dans la zone métropolitaine de Séville[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Antonio Herrera García, El Aljarafe sevillano durante el Antiguo Régimen, Secretariado de Publicaciones de la Diputación de Sevilla, (ISBN 84-500-4373-5), p. 13
  2. (es) « ORDEN de 14 de marzo de 2003, por la que se aprueba el mapa de comarcas de Andalucía a efectos de la planificación de la oferta turística y deportiva. », sur www.juntadeandalucia.es (consulté le 1er juillet 2018)
  3. (es) « El Aljarafe se consolida como la comarca más rica de Andalucía con 8 de los 10 pueblos con mayor renta », ABC de Sevilla,‎ (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]