Einsiedler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Demi-sang suisse

image illustrant les chevaux
Cet article est une ébauche concernant les chevaux.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Einsiedler
{{#if:
Jeunes einsiedlers
Jeunes einsiedlers
Région d’origine
Région Drapeau de la Suisse Suisse
Région d'élevage Drapeau de la Suisse Suisse
Caractéristiques
Morphologie Cheval de sport
Taille De 1,53 m à 1,62 m
Robe Bai et alezan surtout, mais toutes les couleurs franches sont admises.
Caractère Calme, intelligent, courageux, maniable, adroit, fiable et vigoureux
Autre
Utilisation Sports équestres et équitation de loisirs

L'Einsiedler, appelé en allemand Schweizer Warmblut et en français demi-sang suisse ou cheval de Schwytz, est une race de cheval de sport suisse, issue de croisements de type demi-sang. Destinée au sport, et plus principalement au saut d'obstacles, cette race est originaire d'Einsiedeln. Le demi-sang suisse est désormais pris en charge par le haras national d'Avenches[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, la race toise de 1,55 m à 1,60 m et sert vraisemblablement à la traction des diligences. Ils sont de robe baie claire ou baie cerise. Leur tête est assez longue et étroite, l'encolure est renversée, le poitrail étroit, les flancs serrés et la croupe avalée. Ils sont tardifs et possèdent de longs membres assez fins, mais secs[2].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le demi-sang suisse était jadis indifféremment employé comme cheval de selle, de carrosse ou de trait[2].

Diffusion de l'élevage[modifier | modifier le code]

Cette race se rencontrait au XIXe siècle dans la plupart des cantons suisses primitifs, à Lucerne, Zoug, Saint-Gall et Berne, où il est nommé « cheval de l'Emmental ». Elle est alors exportée en Italie sous le nom de « cheval milanais »[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le cheval de sport demi-sang CH », sur Haras national (consulté le 4 août 2010)
  2. a, b et c Rapport de la commission bernoise d'élevage, 1871, p. 2

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :