Edwin F. Beckenbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Edwin Ford Beckenbach
Naissance
Oak Cliff, Comté de Dallas (Texas)
Décès
Syracuse (New York)
Nationalité américain
Domaines mathématiques
Institutions Université du Michigan, Université Rice, UCLA, Rand Corporation
Formation Université Rice
Directeur de thèse Lester R. Ford
Renommé pour Inégalités, co-fondateur du Pacific Journal of Mathematics
Distinctions Distinguished Service Award de la Mathematical Association of America

Edwin Ford Beckenbach (1906-1982) est un mathématicien américain, spécialiste des inégalités. Il est cofondateur, avec František Wolf, du Pacific Journal of Mathematics.


Biographie[modifier | modifier le code]

Edwin F. Beckenbach est né le 18 juillet 1906 à Oak Cliff, dans le comté de Dallas (Texas), fils d'un travailleur du cuir et par son père petit-fils d'immigrants venus d'Allemagne. En 1924, il commence des études à l'Université Rice, où il a obtenu une maîtrise en 1929 et en 1931 un Ph. D. sous la direction deLester R. Ford[1]. Il est chercheur postdoctoral (National Research Fellow) à l'université de Princeton, l'université d'État de l'Ohio et à l'université de Chicago. En 1933, il est instructeur à l'université Rice et à partir de 1940, professeur adjoint à l'université du Michigan. En 1942, Beckenbach devient professeur associé à l'université du Texas et à partir de 1945, professeur à part entière à à l'université de Californie à Los Angeles. À l'UCLA, il a dirigé le développement du programme d'études graduées en mathématiques. Le premier doctorat en mathématiques a être délivré à cet université l'a été sous sa direction.

Beckenbach a également fait figure de pionnier dans la création, en 1948, de l'Institute of Numerical Analysis, qui était alors une branche du National Bureau of Standards. Cet institut a développé en 1948 et 1949, notamment avec Harry Huskey, un ordinateur à tubes sous vide appelé SWAC (en) (en anglais anglais : Standards Western Automatic Computer). À son achèvement en 1950, le SWAC a été durant une année l'ordinateur le plus rapide au monde ; il était en service, avec diverses modifications, jusqu'en 1967 à Université de Californie à Los Angeles (UCLA). En 1958/59 Beckenbach est Guggenheim Fellow à l'ETH Zürich.

En 1974, Beckenbach devient professeur émérite à l'UCLA. De 1949 à 1963, il a été consultant pour la Rand Corporation Rand Corporation, et en 1951/1952 il est professeur invité à l’Institute for Advanced Study[2].

En 1983, il reçoit le Distinguished Service Award de la Mathematical Association of America. Avec František Wolf, Beckenbach fonde in 1951 le Pacific Journal of Mathematics, dont il est le premier éditeur.

Il meurt le 5 septembre 1982 à Syracuse (New York).

Publications[modifier | modifier le code]

Beckenbach est connu pour ses travaux sur les inégalités ; sur ce thème, il a organisé trois colloques à Oberwolfach, en 1976, 1978, et 1981. Beckenbach est aussi coauteur de plusieurs manuels de mathématiques de niveau college, couvrant des thèmes comme l'algèbre, la trigonométrie, et la géométrie analytique. Un exemple représentatif est le livre College Algebra, coécrit entre Edwin F. Beckenbach, Irving Drooyan et Michael D. Grady (Éditeur Wadsworth), dont la 7e édition date de 1988.

Livres :

  • Edwin F. Beckenbach et Richard Bellman, Inequalities, Springer Verlag, coll. « Ergebnisse der Mathematik », 1961 (1re édition), 1971 (2e édition).
  • Edwin F. Beckenbach et Richard Bellman, Introduction to Inequalities, Random House, .
  • Edwin F. Beckenbach (éditeur), Modern Mathematics for the Engineer, McGraw Hill, .
  • Edwin F. Beckenbach (éditeur), Applied combinatorial mathematics, Wiley, .
  • Edwin F. Beckenbach, Concepts of Communication, Krieger, .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]