Edward Gregson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gregson.
Edward Gregson
Naissance
Sunderland, Angleterre
Activité principale Compositeur
Style Musique moderne
musique symphonique, musique pour brass band, musique de chambre
Années d'activité Depuis 1966
Formation Royal Academy of Music
Maîtres Alan Bush
Enseignement Royal Northern College of Music (Principal, 1996–2008)
Site internet edwardgregson.com

Edward Gregson est un compositeur anglais né le à Sunderland en Angleterre.

Il a écrit des œuvres de musiques orchestrale, de chambre, instrumentale et chorale, ainsi que de la musique pour le théâtre, le cinéma et la télévision.

Formation[modifier | modifier le code]

Edward Gregson étudie la composition avec Alan Bush et le piano au Royal Academy of Music de 1963 à 1967, où il obtint cinq prix de composition[1].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Edward Gregson fut Principal du Royal Northern College of Music à Manchester de 1996 à 2008[2].

Il a pris part à plusieurs comités traitant de l'éducation de la musique et de l'industrie de la musique. Il est membre affilié de la Royal Northern College of Music (RNCM) depuis 1999[3] et du Royal College of Music depuis 2000[4].

À partir du début des années 2000, Gregson fut l'objet de critiques de la part de membres et d'anciens élèves du RNCM pour avoir nommé Malcolm Layfield, précédemment un professeur de violon au RNCM, au poste de Head of School (en) du département des cordes à partir du , malgré la connaissance par Gregson d'allégations que Layfield aurait eu des rapports sexuels avec plusieurs de ses étudiantes mineures[5],[6].

Compositions et style[modifier | modifier le code]

Edward Gregson a composé plusieurs œuvres orchestrales commissionnées par l'Orchestre philharmonique royal de Liverpool, l'Orchestre symphonique de Bournemouth, le Hallé Orchestra et le Orchestre philharmonique de la BBC. Sa musique a été jouée par de plusieurs autres orchestres de par le monde : au Royaume-Uni, l'Orchestre symphonique de Londres et tous (il y en a cinq) les orchestres de la BBC ; aux États-Unis, les orchestres de Détroit, Louisville et Albany (New York); en Asie, l'Orchestre philharmonique de Tokyo et l'Orchestre symphonique national de Chine[réf. nécessaire] ; et par d'autres orchestres en France, Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg, et en Scandinavie.

Sa musique comprend pour une part importante des œuvres du répertoire pour brass band (ou autres ensembles de cuivres) et pour ensemble d'instruments à vents, dont pour les cuivres : Connotations (1977), Dances and Arias (1984), Of Men and Mountains (1991), The Trumpets of the Angels (2000) et Rococo Variation (2008) ; et pour les ensembles d'instruments à vents : Festivo (1985), Celebration (1990), The Sword and the Crown (1996), Concerto pour piano et instruments à vents (1997), et The Kings Go Forth (1998).

Il a composé plusieurs concertos, pour des instruments très variés : clarinette, violon, saxophone, tuba, piano, trompette, Cor d'harmonie, violoncelle ou pour orchestre, ainsi que de la musique de chambre, notamment pour piano ou pour cuivres (sonate pour quatre trombones, quintette pour cuivres).

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Le label Chandos a publié plusieurs albums dédiés aux œuvres de Gregson :

  • 2003 : Blazon, Concerto pour clarinette, Concerto pour violon, Stepping Out - (CHAN 10105)
  • 2008 : Concerto pour trompette, Concerto pour saxophone, Concerto pour piano and vents (CHAN 10478)
  • 2010 : Musique pour orchestre de chambre, Concerto pour trompette, Two Pictures pour orchestre à vents, A Song for Chris (concerto pour violoncelle) (CHAN 10627)
  • 2014 : Dream Song, Concerto pour Cor d'harmonie, Aztec Dances, Concerto pour Orchestre (CHAN 10822)

Plusieurs albums ont été enregistrés pour sa musique pour cuivres par des groupes variés, sur le label Doyen :

  • Gregson Volume 1 (DOY CD 017) Desford Colliery Caterpillar Band, 1992 :
  • Gregson 2
  • Gregson 3
  • Gregson 4 The Trumpets of the Angels
  • Halle Brass plays Gregson
  • Edward Gregson Wind Music
  • Gregson 5 Symphony

Liste des œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gregson, Edward - BIOGRAPHY - NMC Recordings », sur NMC Recordings (en) (consulté le 3 août 2014) : « his Brass Quintet (1967) won him one of the five composition prizes he received whilst at the Royal Academy of Music, London ».
  2. (en) Robert Beale, « Change of the guard : All change at the RNCM, where Jonty Stockdale takes over from Edward Gregson as principal. », Classical Music Magazine (en), www.rhinegold.co.uk,‎ , p. 18-19 (lire en ligne [PDF]).
  3. (en) « Fellows and Honorary Members - Royal Northern College of Music : Fellows », sur Royal Northern College of Music (consulté le 3 août 2014) : « Professor Edward Gregson – 1999 ».
  4. (en) « Honours and fellowships : Fellows List » [PDF], sur Royal College of Music, (consulté le 3 août 2014) : « Gregson, Edward – 2000 ».
  5. (en) « After Michael Brewer: the RNCM teacher's story - UK news », The Guardian, Londres,‎ (lire en ligne).
  6. (en) « Correspondence over appointment of Malcolm Layfield at Royal Northern College of Music », The Guardian, Londres,‎ (lire en ligne) (transcription textuelle du Guardian).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]