Édith Huyghe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Edith Huyghe)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huyghe.
Édith Huyghe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Édith BernardVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
Distinction
Prix des intellectuels indépendants (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Édith Huyghe, née en 1954 et morte le , est une journaliste française. Elle a notamment coécrit plusieurs livres avec son époux, le médiologue François-Bernard Huyghe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir travaillé dans la presse équestre et dans une agence de communication, Édith Huyghe a participé à des expéditions de l'Unesco consacrées aux « Routes de la Soie, routes de dialogue ».

Elle a écrit avec son mari François-Bernard Huyghe plusieurs livres sur le thème des routes et leur rôle dans la rencontre des civilisations. Connaissances transmises, perdues ou censurées, rencontre des cultures lointaines, et voyage des mythes éclairent routes de la soie, des épices, ou des tapis. Ils ont écrit dans la même perspective sur les cosmogonies et images du monde et sur l’histoire des secrets techniques.

Avec Petite histoire des lieux de débauche en 2010, Édith Huyghe explore les fantasmes des hommes et leurs mises en scène des origines au XVIIIe siècle.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Petite histoire des lieux de débauche, Payot, 2010
  • La Route de la soie, avec François-Bernard Huyghe, Petite Bibliothèque Payot, 2006
  • Les Routes du tapis, avec François-Bernard Huyghe, coll. « Découvertes Gallimard / Arts » (no 462), 2004
  • Histoire des secrets : de la guerre du feu à l'Internet, avec François-Bernard Huyghe, Hazan, 2000
  • Images du monde, avec François-Bernard Huyghe, J.-C. Lattès, 1999
  • Les coureurs d'épices, avec François-Bernard Huyghe, J.-C. Lattès, 1995

Prix[modifier | modifier le code]

  • Prix Louis-Castex 1994.
  • Prix des intellectuels indépendants 1994.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]