Edgar Bori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Edgar Bori au théâtre Outremont en 2015.

Edgar Bori, parfois confondu avec son ancien groupe qui porte le nom Bori, est un auteur-compositeur-interprète québécois. Edgar Bori est un nom de scène, et son visage n'avait pas été connu du public[1] avant 2009[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Bori gagne d'abord sa vie comme professionnel de golf et plus tard comme palefrenier. Dans ses temps libres il écrit des chansons qu'il offre à des artistes établis[3].

En 1991, Edgar Bori s'associe avec Yvon Bilodeau pour travailler un répertoire de chansons originales. Stéphan Côté, Pierre Potvin et Louis Gagné se joignent à eux et le groupe appelé Bori cherche à faire paraître un disque, qu'ils produiront finalement eux-mêmes[4]. Ce premier album de 1995, Vire et valse la vie est suivi par un premier spectacle au Théâtre Petit Champlain à Québec en octobre 1996, puis par la participation du groupe au Festival d'été de Québec de 1997 à l'issue duquel il remporte le prix Miroir Révélation[5].

Un second album, Edgar Bori paraît à l'automne 1997, puis le groupe s'établit en résidence au Manoir du lac Delage pour tout l'été 1999 avec un spectacle intitulé Dernier été avant l'an 2000. Ce spectacle est suivi d'un autre appelé C'est la fête au cimetière, le dernier sous l'appellation du groupe Bori.

À partir du spectacle Le Sort de l'ombre, Edgar Bori est un artiste solo. Un nouvel album, Changer d'air, sort à l'automne 2002. L'artiste participe aux Déferlantes francophones de Capbreton en 2003. Un enregistrement live du spectacle Le Sort de l'ombre est également lancé en 2003. Un nouveau disque, Dans ce monde poutt poutt paraît en 2006[4].

En 2009, Edgar Bori sort Fous les canards, et à la fin de 2012 il lance Balade, le premier volet de ce qui devrait être une trilogie. Bori annonce que les opus suivants s'appelleront Salade et Malade[6]. En 2017, il entreprend la tournée de son spectacle Garneau/Bori, un mélange de poésie, de musique, de chansons et de théâtre, utilisant quelques unes de ses chansons entremêlées de textes du poète et dramaturge Michel Garneau. Il est accompagné sur scène de Jean-François Groulx à la musique[7].

Par ailleurs, Edgar Bori est depuis 1999 formateur et organisateur au Festival en chanson de Petite-Vallée[3].

Sur scène[modifier | modifier le code]

Jusqu'à ce qu'il décide en 2009 de chanter à visage découvert, Edgar Bori était masqué[8], en ombre chinoise derrière un écran[4], ou représenté par une marionnette géante[4]. Plus tard, il a adopté un chapeau à larges bords qui laissait son visage en partie dans l'ombre; à Petite-Vallée en 2002, il a chanté en duo avec Michel Rivard, un collaborateur fréquent: Rivard de face, Bori dos au public[1]. Qui plus est, jusqu'au spectacle solo Le Sort de l'ombre donné aux FrancoFolies de Montréal en 2001, le quiproquo était entretenu volontairement sur l'existence même d'Edgar Bori: il aurait pu être une « concoction » des musiciens du groupe, dont l'un (Pierre Potvin) a une voix très proche de la sienne[1].

Style[modifier | modifier le code]

Edgar Bori est présenté comme un auteur de chansons à texte, parfois engagé socialement et politiquement[2]. Sa voix a été décrite comme combinant le timbre de Sylvain Lelièvre et le vibrato de Serge Reggiani[9].

Albums[modifier | modifier le code]

  • Vire et valse la vie (1995)
  • Edgar BORI (1997)
  • BORI (2000)
  • Les Incontournables (compilation, 2000)
  • Changer d'air (2003)
  • Le sort de l'ombre [le spectacle] (2004)
  • Dans ce monde poutt poutt (2006)
  • Fous les canards (2009)
  • Bori Balade (25 septembre 2012)
  • Bori Malade (2013)
  • Le petit ours gris de la Mauricie, livre-disque, La Montagne secrète (2013)
  • Bori Salade (2014)
  • Bori Balade Malade Salade + La Route (coffret de la trilogie) (2014)
  • Mautaditement bori (2017)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sylvain Cormier, « Edgar Bori - Le vrai visage de l'homme », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Marc André Joanisse, « Edgar Bori, démasqué », Le Droit,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « Bio et réalisations - Edgar Bori », Cabine C, ARTV (consulté le 10 janvier 2013)
  4. a b c et d Bori - Notes biographiques sur Québec Info Musique
  5. Prix Miroir 1997, sur le site du Festival d'été de Québec
  6. Marie-Josée Roy, « Bori Balade : Edgar Bori repousse les frontières de son univers », Huffington Post Québec,‎ (lire en ligne)
  7. https://bamartistik.com/artiste/bori/
  8. Alain De Repentigny, « Edgar Bori: bas le masque! », La Presse,‎ (lire en ligne)
  9. Olivier Bruel, « Edgar Bori (vrai) chanteur masqué », Le Polyscope,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]