EPI (holding)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

EPI
logo de EPI (holding)

Création
Forme juridique Société par actions simplifiée à conseil d'administration
Siège social Paris 75116
Drapeau de France France
Direction Christopher Descours
Activité Luxe, Immobilier, Investissements, Vins et spiritueux

EPI (anciennement Européenne de participations industrielles) est un groupe familial indépendant dirigé par Christopher Descours. Ses activités s’organisent autour d’un pôle d’investissements à long terme dans des maisons de luxe et d’artisanat et d’un pôle de participations financières regroupant des placements diversifiés à court et moyen terme dans l’immobilier et dans l'industrie[1].

Histoire du Groupe[modifier | modifier le code]

Après le rachat de la manufacture française de chaussures de luxe J.M. Weston en 1974, Jean-Louis Descours, alors actionnaire de référence et président du groupe André (aujourd’hui Vivarte) rassemble ses actifs patrimoniaux au sein d’EPI, une holding familiale[2].

En 1981, EPI fait l’acquisition de Château La Verrerie[3]. D’abord propriété familiale, Château La Verrerie devient avec l’aide de Gérard Descours, fils de Jean-Louis Descours, l’un des domaines phares de l’AOC Luberon[4].

En 1990, la holding rachète François Pinet, l’un des plus anciens chausseurs français pour femme[5].

En 1999, Christopher Descours, petit-fils de Jean-Louis Descours, prend la présidence de J.M. Weston[6]. Il succède à son grand-père à la tête du groupe en 2005[7].

Christopher Descours fait des arbitrages d’actifs importants et renforce le pôle luxe d’EPI en rachetant Alain Figaret en 2006 [8] et Bonpoint à la banque Rothschild en 2007. La même année, la holding cède les derniers 25% qu’elle détient dans le groupe André pour un montant d’environ 600 millions d’euros[9].

En 2011, Christopher Descours rachète les champagnes Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck pour 412 millions d'euros. Parallèlement, le groupe continue de prendre des participations des entreprises de secteurs variés. Il est particulièrement actif dans l’immobilier en France et à l’étranger.

Après le Château de la Verrerie et les champagnes Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck, le groupe EPI continue sa diversification dans l'univers des vins et spiritueux en rachetant la maison italienne familiale Biondi-Santi[10].

Préservation des savoir-faire[modifier | modifier le code]

170 artisans sont employés à la manufacture J.M. Weston située à Limoges depuis 1891. La marque possède sa propre tannerie de cuir à semelle végétale, la seule en France, en activité depuis le XVIIIe siècle. Située elle aussi dans le Limousin, elle emploie 25 artisans qui travaillent selon des savoir-faire ancestraux[11].

En 2011, à l’occasion des 120 ans de J.M Weston, Christopher Descours crée la fondation d’entreprise J.M. Weston[12] pour valoriser le travail manuel et la transmission des savoir-faire. Cette initiative réitère l’engagement d’EPI en faveur de l’artisanat d’exception en France.

Depuis sa création en 1975, Bonpoint défend aussi l’idée de la couture à la française : la marque est organisée comme une véritable maison de couture, avec un studio de création employant 10 stylistes, un atelier couture où plus de 25 personnes (modélistes, gradeuses, etc.) développent les lignes dédiées à l’enfant, et depuis quelques années, deux défilés par an. Le Comité Colbert invite Bonpoint à devenir membre de son institution en 2011[13].

Le pôle vins et champagne d’EPI perpétue les savoir-faire champenois à travers les sites rémois de Charles et Piper Heidsieck qui emploie plus de 150 personnes. Les crayères Charles Heidsieck sont inscrites au patrimoine de l’Unesco[14].

Direction de l'entreprise[modifier | modifier le code]

Le groupe EPI est dirigé par Christopher Descours depuis 2005[1]. Celui-ci intègre le groupe en 1999 en tant que Directeur général de J.M. Weston[6] après un début de carrière en tant qu’analyste financier.

Christopher Descours est né en 1973. Il est diplômé de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris (DESS Finances), d’un Master en sciences et gestion de l’université Paris-Dauphine, et d’une maîtrise d’économétrie à l'université Panthéon-Assas.

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

EPI est détenu à 100% par la famille Descours.

Ses marques sont présentes dans plus de 150 pays avec 200 boutiques à travers le monde[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Interview de Christopher Descours », Fashion Daily News,‎
  2. « Une saga familiale qui résonne du nom de marques prestigieuses », sur http://www.laprovence.com/,
  3. « Château La Verrerie, le pouvoir de jouer avec le temps », La revue des Vins de France,‎
  4. Paola Siriaco, « Une propriété phare sous le signe de la transmission », Gala,‎
  5. Jean-Louis Descours, Entreprendre à grands pas, éditions Michel de Maule, p.157
  6. a et b « Weston, un chausseur sachant changer », Le Nouvel Economiste,‎
  7. a et b « Nous voulons conquérir la nouvelle clientèle du Luxe », sur http://www.leparisien.fr/,
  8. « Le charme discret d'EPI », Newzy,‎
  9. « Bonpoint, la nouvelle pépite d’EPI », sur http://lexpansion.lexpress.fr/,
  10. Les champagnes Charles et Piper Heidsieck avalent l'italien Biondi-Santi, Le Figaro, 20 décembre 2016
  11. « A la source du cuir », sur http://o.nouvelobs.com/,
  12. « J.M. Weston, l’art d’être constant et moderne », sur http://madame.lefigaro.fr/,
  13. « Bonpoint étend son univers », sur http://www.journaldutextile.com/,
  14. « Champagne et Bourgogne entrent au patrimoine mondial de l'Unesco », sur https://www.lesechos.fr/,