Rémy Cointreau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rémy Cointreau
Création 1724 : Rémy Martin
1849 : Cointreau
Dates clés 1990 (fusion)
Forme juridique Société anonyme (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Action Euronext : RCO
Slogan Des terroirs, des hommes et du temps
Siège social Cognac
Drapeau de France France
Direction François Hériard Dubreuil (président), Valérie Chapoulaud-Floquet (directrice générale)

[1]

Activité spiritueux et alcools
Produits cognac, liqueurs, rhum, gin, whisky
Filiales Rémy Cointreau USA
Effectif 1 861 personnes (2018)
SIREN 302178892Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web remy-cointreau.com

Capitalisation 5 993 M€ (avril 2019)
Chiffre d'affaires 1 127 M€ (2017-2018)
Résultat net 151,3 M€ (2017-2018)

Rémy Cointreau est un groupe familial français dont les origines remontent à 1724. Il possède un portefeuille de spiritueux dont la renommée est internationale : les cognacs Rémy Martin, Louis XIII et J.R. Brillet, la liqueur Cointreau, le spiritueux grec Metaxa, le rhum Mount Gay, le brandy St-Rémy, le gin The Botanist, et les whiskies single malt Bruichladdich, Port Charlotte, Octomore, Westland et Domaine des Hautes Glaces. Rémy Cointreau est coté sur NYSE Euronext Paris.

La fortune professionnelle de Dominique Hériard-Dubreuil et de sa famille est estimée à 3.300 millions d'euros[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1990, Rémy Martin fusionne avec Cointreau pour créer le groupe actuel.

En 1999, Rémy Cointreau s’associe aux groupes Edrington et Fortune Brands pour créer un réseau de distribution mondial (hors Etats-Unis). La coentreprise, nommée Maxxium, est rejointe par Vin & Sprit en 2001. En , Rémy Cointreau quitte Maxxium et crée son propre réseau de distribution international.

En , Rémy Cointreau vend les champagnes Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck au Groupe EPI pour 422 millions d'euros[3].

En 2012, Rémy Cointreau acquiert Bruichladdich pour 58 millions de livres[4].

En , Rémy Cointreau annonce deux acquisitions: Westland Distillery, une distillerie américaine de whisky single malt[5] basée à Seattle et le Domaine des Hautes Glaces, une distillerie française de whisky single malt au cœur des Alpes françaises.

Début , Valérie Chapoulaud-Floquet, directrice générale du groupe depuis 2014, annonce son départ pour raisons personnelles[6]. Sous son impulsion, la société a réalisé un net redressement[7],[8].

Début , on apprend qu'Eric Vallat sera le nouveau directeur général de Rémy Cointreau[9]. Eric Vallat était auparavant directeur de la mode et des accessoires chez le Suisse Richemont[10].

En pleine épidémie de Covid-19, la direction de Rémy Cointreau annonce une baisse des ventes de plus d'un quart au cours du premier trimestre 2020 et s'attend à de plus grandes pertes encore au cours du second[11]. Dans ce contexte, les salaires de tous les salariés jusqu'aux dirigeants seront gelés au moins jusqu'en octobre 2020, les rémunérations variables des dirigeants seront aussi largement abaissées[12]. Le montant du dividende par action pour 2020 sera évalué à 1 € au lieu de 2,65 € en 2019[13].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Au [14].

Heriard Dubreuil (famille) 53,0%
APG Asset Management 6,97%
Lindsell Train 4,57%
BlackRock Investment Management 3,87%
Alliance Fine Champagne 2,19%
The Vanguard Group 1,32%
Norges Bank Investment Management 0,76%
Rémy Cointreau (auto détention) 0,72%
Keva 0,72%
BlackRock Fund Advisors 0,62%

Marques[modifier | modifier le code]

Parmi ses marques, les plus connues :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Démission surprise du DG de Rémy Cointreau, Challenges, 3 janvier 2014.
  2. Eric Tréguier, « les 500 fortunes », Challenges,‎ , p. 106.
  3. Rémy Cointreau a vendu Piper-Heidsieck au groupe EPI, LSA-Conso, 1er juin 2011.
  4. Remy Cointreau buys Bruichladdich Distillery, BBC, 23 juillet 2012.
  5. Remy Cointreau to buy U.S. single malt whiskey maker Westland, 1er décembre 2016.
  6. « Rémy Cointreau: la directrice générale s'en va pour motifs personnels », sur Le Figaro, (consulté le 9 juillet 2019).
  7. « Rémy Cointreau : départ surprise de la directrice générale », sur Les Échos, (consulté le 9 juillet 2019).
  8. « Rémy Cointreau: La directrice générale s'en va pour motifs personnels », sur Boursorama, (consulté le 9 juillet 2019).
  9. « Rémy Cointreau va nommer Eric Vallat (Richemont) comme DG, selon Bloomberg », sur Le Figaro, (consulté le 12 septembre 2019).
  10. « REMY COINTREAU confirme l’arrivée d’Eric Vallat en tant que Directeur général », sur Capital.fr, (consulté le 12 septembre 2019).
  11. « Rémy Cointreau compte réduire son dividende à 1 euro par action au titre de 2019/20 », sur Investir (consulté le 17 avril 2020).
  12. Zone Bourse, « REMY COINTREAU : baisse son dividende annuel | Zone bourse », sur zonebourse.com (consulté le 17 avril 2020).
  13. Le Figaro avec AFP, « Rémy Cointreau gèle les rémunérations des salariés et dirigeants », sur Le Figaro.fr, (consulté le 17 avril 2020).
  14. Zone Bourse, « RÉMY COINTREAU : Actionnaires Dirigeants et Profil Société | RCO | FR0000130395 | Zone bourse », sur zonebourse.com (consulté le 29 avril 2019).

Lien externe[modifier | modifier le code]