Socata TB-20

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis EADS Socata TB 20 Trinidad)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

SOCATA TB-20 GT Trinidad
Image illustrative de l’article Socata TB-20

Constructeur aéronautique Drapeau : France Socata
Type Avion léger de tourisme et d'affaires
Premier vol
Mise en service mars 1982
Nombre construit 2 200
Motorisation
Moteur 1 Lycoming 6 cyl. de 250 ch
Dimensions
Envergure 9,97 m
Longueur 7,75 m
Hauteur 2,85 m
Surface alaire 11,90 m2
Nombre de places 4 ou 5
Réservoirs 336 l
Masses
Masse à vide 900 kg
Masse maximum 1 400 kg
Performances
Décollage 505 m
Atterrissage 460 m
Vitesse de croisière 279 km/h
Vitesse de croisière maximale 302 km/h
Vitesse maximale (VNE) 350 km/h
Vitesse de décrochage 109 km/h
Plafond 6 096 m
Vitesse ascensionnelle 6,1 m/s
Distance franchissable 1 290 km
Autonomie 5,5 h

La gamme des Socata TB fut conçue au début des années 1980 en remplacement du Rallye, lui-même dérivé des anciens Morane-Saulnier. Ce sont des avions légers destinés aux voyages de loisir ou d'affaires.

Historique[modifier | modifier le code]

Le TB-20 a effectué son premier vol le et a été certifié en France le . Le premier client a été livré en mars 1982. Il était à sa sortie le deuxième avion monomoteur en Europe (après le Wassmer Super IV-21 en 1971) à disposer d'un train rentrant et d'une hélice à calage variable. Il est naturellement devenu le principal avion d'entraînement utilisé pour les pilotes désirant passer une qualification professionnelle.

Le succès de la gamme sera dû à la grande qualité ergonomique de son poste de pilotage, qui était une vraie évolution par rapport à ce qui se faisait à l'époque en aviation légère.

Les TB-20 et TB-21 seront parmi les très rares avions européens à connaître un succès commercial aux États-Unis.

La gamme a été modernisée en 2000 pour donner les versions GT (Generation Two). Les caractéristiques principales n'ont pas changé, mais la cabine a été redessinée et offre plus d'espace intérieur.

Depuis 2004, il est uniquement fabriqué sur commande dans les usines Socata à Tarbes, ville d'où il tire son nom.

En septembre 2004, 2 200 avions de la gamme TB ont été fabriqués.

En 2010, Socata propose d'installer des glass cockpits Garmin G500 sur les TB-20 GT en service.

Variantes[modifier | modifier le code]

Un Socata TB-20 de l'ENAC au meeting aérien Airexpo sur l'aérodrome de Muret-Lherm le .

La gamme comporte cinq modèles tous basés sur la même cellule, se différenciant par leur motorisation :

  • Le TB-9 Tampico est l'entrée de gamme, peu performant il dispose d'un moteur Lycoming O-320 de 160 ch, d'un train fixe et d'une hélice à pas fixe (certains des premiers modèles étaient disponibles avec une hélice à pas variable). Sa vitesse de croisière maximale est de 115 kts (212 km/h).
  • Le TB-10 Tobago est un avion civil d'aéroclub, étudié et réalisé pour le vol en ligne droite. Il dispose d'un moteur Lycoming O-360 de 180 ch, d'un train fixe et d'une hélice à pas variable, qui lui permettent une vitesse de croisière maximale de 127 kts (235 km/h).
  • Le TB-200 Tobago XL est une amélioration du TB-10 avec un moteur Lycoming IO-360 à injection de 200 ch ce qui améliore la vitesse de croisière maximale à 130 kts (240 km/h) et supprime les risques de givrage carburateur.
  • Le TB-20 Trinidad dispose d'un moteur Lycoming IO-540 six cylindres à injection de 250 ch, d'un train rentrant et d'une hélice à pas variable. Sa vitesse de croisière maximale est de 163 kts (301 km/h).
  • Le TB-21 TC Trinidad est la version turbo du TB-20, son moteur Lycoming TIO-540 de 250 ch à turbo compresseur améliore les performances en altitude et permet une vitesse de croisière maximale de 190 kts. (351 km/h)

Pour informations complémentaires, Raymond de Cagny a été le responsable du marché des avions d'affaire du groupe Socata Aérospatiale de septembre 1975 à Juillet 1980; A ce titre il a élaboré la planche de bord de la nouvelle gamme et en a confié la réalisation à M.Broyer, un concepteur issu des Automobiles Renault. La réalisation de la maquette de cette nouvelle planche de bord et habillage de cabine a été confié a un réalisateur Italien. Raymond de Cagny a entre autre animé le réseau de concessionnaires Socata et a amené la Société au premier rang des ventes d'avions d'affaires, devant Robin, Cessna et Piper. Raymond de Cagny assurait lui même les vols de démonstrations des clients de la Société. Il a eu l'honneur d'avoir comme Maitre des vols, ainsi que tous les pilotes du groupe, Monsieur André Turcat pilote d'essais du Concorde. Raymond de Cagny a développé une école à Tiussus le Noble ainsi qu'un service de location d'avions comprenant une trentaine de machines. Cette mise en place permettait d'amortir rapidement chaque avion loué et de les revendre à un prix attractif tout en conservent la marge.

Raymond de Cagny a quitté le groupe Aérospatial pour créer sa propre machine, l'avion Performance 2000 exposé au Salon du Bourget en 1987. Les multiples innovations techniques de cet appareil furent remarquées par les dirigeants du Salon et par l'armée en la Personne du Général Cuffaut. Ce qui les a conduit à exposer Performance 2000 dans l'allée d'honneur proche de la fusée Ariane.


Statistiques[modifier | modifier le code]

Immatriculations (en 2004) France US Allemagne UK Australie Pays-Bas Iran NZ Canada
TB-21 29 69 13 3 0 1 0 0 4
TB-20 334 201 77 57 21 19 6 2 6
TB-200 62 13 18 3 1 1 6 0 1
TB-10 258 73 112 60 53 16 0 2 3
TB-9 46 72 46 23 1 9 0 3 0
Total 868 428 266 146 79 46 12 7 13

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liste des avions civils

Liens externes[modifier | modifier le code]