Durian Sukegawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tetsuya Akikawa
OIFF 2015-07-18 131257 - Durian Sukegawa.jpg
Biographie
Naissance
(58 ans)
TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
明川哲也Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation

Université Waseda

École de patisserie du Japon
Activité
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Taille
1,83 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Masse
76 kg ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Œuvres principales

Durian Sukegawa (ドリアン助川 Dorian Sukegawa), de son vrai nom Tetsuya Sukegawa (助川哲也 Sukegawa Tetsuya), né le 17 juin 1962 à Tokyo, est un auteur, poète et chanteur japonais. Il est également professeur à l’université Waseda.

Parcours[modifier | modifier le code]

Durian Sukegawa présente un profil atypique. Diplômé de philosophie de l’université Waseda et de l’École de pâtisserie du Japon[1], il est également chanteur, poète (fondateur de la Société des Poètes qui Hurlent (叫ぶ詩人の会 Sakebu Shijin no Kai)[2] en 1990), ou encore chroniqueur à la radio et à la télévision.

En France, il est davantage connu pour ses romans, notamment Les Délices de Tokyo (2016), adapté au cinéma par Naomi Kawase.

Ouvrages parus en français[modifier | modifier le code]

  • Les Délices de Tokyo (あん An). Paris : Albin Michel, 2016. Prix Roman du Livre de poche 2017. Traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako.
  • Le Rêve de Ryôsuke (ピンザの島 Pinza no shima). Paris : Albin Michel, 2017. Traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako.
  • L’Enfant et l’oiseau (カラスのジョンソン Karasu no Jonson). Paris : Albin Michel, 2019. Traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako.

Adaptations au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Durian Sukegawa », sur Livre de Poche (consulté le 21 juin 2020)
  2. « Durian Sukegawa », sur Albin Michel (consulté le 21 juin 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]