Dourine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La dourine est une maladie infectieuse, inoculable, de contagion vénérienne due à une espèce de trypanosome spécifique, le Trypanosoma equiperdum (en)[1]. Cette maladie est spécifique aux équidés reproducteurs et n'est pas transmissible à l'homme.

Elle se manifeste par de la fièvre, un œdème et des ulcères des muqueuses génitales, des plaques d'urticaires sur le corps et une paralysie musculaire progressive[2].

La dourine a été éradiquée en Amérique du Nord et en Europe, mais elle subsiste en Afrique, en Asie et probablement en Amérique latine[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Archie Hunter, La santé animale: Principales maladies, Editions Quae, , 312 p. (ISBN 9782759200054, lire en ligne), p. 107-108
  2. Institut du cheval, Maladies des chevaux: manuel pratique, France Agricole Editions, , 279 p. (ISBN 9782855570105, lire en ligne), p. 65

Articles connexes[modifier | modifier le code]