Ammout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ammout
Divinité égyptienne
Représentation d'Ammout sur un papyrus
Représentation d'Ammout sur un papyrus
Caractéristiques
Autre(s) nom(s) Ammut, Amam, Amemet ou Ammit
Nom en hiéroglyphes
D36
Aa15
Aa15
M17 M17 X1

D36 G3 Aa15 M17 M17 X1 F27
Translittération Hannig ˁmmjt
ˁmt mwt(w)
Représentation créature à tête de crocodile, à corps et pattes avant de lion et à l'arrière-train et pattes arrière d'hippopotame
Région de culte Égypte antique

Dans la mythologie égyptienne, Ammout[1], « La dévoreuse des morts », est la déesse qui, lors de la pesée du cœur, dévorait les âmes des humains jugés indignes de continuer à vivre dans l'au-delà.

Elle est représentée avec un corps d’hippopotame, une tête de crocodile et des pattes avant de lion. Après le règne d'Amenhotep IV (ou Akhénaton, 1353/52-1338) elle figura sur presque toutes les scènes peintes représentant le jugement du mort par le tribunal d'Osiris.

On la trouve attendant aux côtés de Thot et d'Osiris, dans la salle du jugement des deux vérités, le verdict de la cérémonie de la pesée du cœur, où le cœur du défunt est déposé dans une balance dont le contre-poids est la plume de la vérité (symbole de Maât). Si le cœur du défunt est plus lourd que la plume de Maât, c'est qu'il est chargé de trop de péchés, et Ammout est chargée de dévorer son âme, le , empêchant ainsi l'âme du coupable de retrouver son corps pour ressusciter dans le monde des morts.

Elle est associée au démon Babaï.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Autres orthographes : Ammut, Amam, Amemet ou Ammit.