Dothideomycetes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Dothideomycetes sont une classe de champignons, la plus importante et la plus diversifiée dans le groupe des ascomycètes.

Les dothideomycètes comptent plus de 19 000 espèces, 1300 genres environ et une centaine de familles[1]. Les représentants de cette classe très hétérogène ont adopté la plupart des modes de vie susceptibles d'être rencontrés chez les champignons : espèces saprotrophes, parasites de végétaux ou formant des associations mycorhiziennes, champignons lichénisés, espèces terrestres, parfois saxicoles, ou aquatiques, d'eau douce ou marines… Les formes les plus étudiées sont les espèces pathogènes de végétaux, susceptibles d'occasionner de graves dommages aux récoltes de céréales, de melons, de bananes, de pommes ou de choux, voire à certaines essences forestières ou aux bambous[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les fructifications de la plupart des espèces sont des périthèces formant des asques bituniqués. Ces périthèces se forment au sein de stromas préexistants. Les Dothydeomycetes était classés autrefois dans les Loculoascomycetes mais les deux groupes ne sont pas exactement équivalents. Les anamorphes[3] se retrouvent généralement dans les Blastosporae sensu lato.

Classification[modifier | modifier le code]

Si les études les plus récentes de phylogénie moléculaire confirment le caractère monophylétique de la classe[2], le nombre, la délimitation des ordres et la position de certains d'entre eux restent fluctuants ou à préciser. Un consensus se dégage toutefois actuellement pour reconnaître l'existence de deux sous-classes et de quelques ordres et taxons de rang inférieur (familles, genres) dont la position est incertaine ou controversée[1],[4].

Selon Schoch et al. (2009)[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Kirk, P.M., Cannon, P.F., Minter, D.W. & Stalpers, J.A., 2008. The dictionary of the Fungi. 10th edition. CAB International, Wallingford, U.K.
  2. a, b et c (en) Schoch, C.L., Crous, P.W., Groenewald, J.Z., Boehm, E.W.A., Burgess, T.I., Gruyter, J. de, Hoog, G.S. de, Dixon, L.J., Grube, M., Gueidan, C., Harada, Y., Hatakeyama, S., Hirayama, K., Hosoya, T., Huhndorf, S.M., Hyde, K.D., Jones, E.B.G., Kohlmeyer, J., Kruys, Å., Li, Y.M., Lücking, R., Lumbsch, H.T., Marvanová, L., Mbatchou, J.S., McVay, A.H., Miller, A.N., Mugambi, G.K., Muggia, L., Nelsen, M.P., Nelson, P., Owensby, C.A., Phillips, A.J.L., Phongpaichit, S., Pointing, S.B., Pujade-Renaud, V., Raja, H.A., Rivas Plata, E., Robbertse, B., Ruibal, C., Sakayaroj, J., Sano, T., Selbmann, L., Shearer, C.A., Shirouzu, T., Slippers, B., Suetrong, S., Tanaka, K., Volkmann-Kohlmeyer, B., Wingfield, M.J., Wood, A.R., Woudenberg, J.H.C., Yonezawa, H., Zhang, Y. & Spatafora, J.W., 2009. A class-wide phylogenetic assessment of Dothideomycetes. Studies in Mycology, 64, 1–15 Article
  3. E. Kiffer kaj M. Morelet, Les deutéromycètes classification et clés d'identification générique, 1997
  4. (en) Lumbsch, H.T. & Huhndorf, S.M., 2007. Outline of Ascomycota – 2007. Myconet, 13, 1-58. Lire en ligne

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :