Domaine de Massandra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Localisation de Massandra sur la carte de Crimée

Le domaine de Massandra est un domaine viticole ukrainien. Il est situé en Crimée sur les rives de la mer Noire.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce domaine a été fondé sur l'ordre du tsar Nicolas II. Il voulait un domaine de prestige pour fournir la cour en vin[1], en particulier lors de ses villégiatures en Crimée au bord de la mer Noire.

La cave de vieillissement fut creusée dans la montagne ; sept galeries de 150 mètres accueillirent les premiers millésimes. La température y est toujours stable, entre treize et quatorze degrés.

Collection de bouteilles[modifier | modifier le code]

Quelques vieilles bouteilles de la collection

La collection du domaine date du prince Lev Sergueïevitch Golitsyne. Amateur de grands vins, il accumula quantité de belles bouteilles qu'il légua à sa mort, au domaine. Cachée durant la révolution de 1917, elle fut découverte par des soldats de l'armée rouge en 1920. Staline fit verser dans cette collection toutes les grandes bouteilles des caves du tsar. En 1941, la collection fut déménagée pour échapper à l'avance des armées allemandes. Les centaines de milliers de précieux flacons retrouveront leur cave en 1944. Depuis, chaque millésime du domaine a été ajouté à la collection ; elle regroupe en 2010 plus d'un million de bouteilles[1].

Production[modifier | modifier le code]

Les différentes cuvées sont vinifiées dans la coopérative de Massandra avec du raisin produit dans plusieurs exploitations regroupant 1780 hectares[2].

Le domaine produit 28 vins différents, essentiellement des vins mutés ou liquoreux, mais aussi quelques vins rouges[1]. Certaines cuvées utilisent une référence à une Appellation d'origine protégée européenne, soulignant la ressemblance du vin avec le modèle d'origine. Par exemple, il existe des vins nommés madeira[3], imitation de madère, un kagor[4], imitation de cahors, un tokay[5], imitation de Tokay hongrois ou encore un port[6], nom anglais du porto.

De nombreux vins du domaine ont démontré leur potentiel de très longue garde ; la fameuse collection permet d'organiser régulièrement des dégustations exceptionnelles. Lors d'une dégustation, à Londres en 2007, une bouteille de Massandra collection ayu-dag, cépage aleatico N[7], du millésime 1945, a été ouverte. Son potentiel de garde fut estimé à au moins 2040, un potentiel de vieillissement quasi-centenaire[2].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Massandra » (consulté le 10 septembre 2010)
  2. a et b 1001 vins qu'il faut avoir goûtés dans sa vie, Flammarion,‎ , 959 p. (ISBN 978-2-08-121209-1), p. 894
  3. « Massandra madeira crimea » (consulté le 10 septembre 2010)
  4. « Massandra kagor » (consulté le 10 septembre 2010)
  5. « Massadra south coast tokay » (consulté le 10 septembre 2010)
  6. « Massandra red port » (consulté le 10 septembre 2010)
  7. « Code d'identification des cépages péconisé par le World Information and Early Warning System » (consulté le 11 septembre 2010)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :