Dolmen de la Romme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dolmen de la Romme
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Propriétaire
Propriété privée
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Maine-et-Loire
voir sur la carte de Maine-et-Loire
Red pog.svg

Le dolmen de la Romme, appelé aussi dolmen de l'étang de Vauboisseau[1], est un dolmen situé près de la rivière Romme sur la commune de Champtocé-sur-Loire, dans le département français de Maine-et-Loire.

Protection[modifier | modifier le code]

L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1991[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le dolmen mesure 6 mètres de longueur pour seulement 1 mètre de largeur. Il est constitué de cinq orthostates sur son côté nord, et de six sur son côté sud, ainsi que d'une dalle de chevet. Deux tables de couvertures sont encore partiellement en place vers le fond du dolmen, dont une a basculé. Six autres petites dalles sont visibles à proximité. Auparavant dressées sur chant, elles formaient alors une structure de forme ovale sur le côté sud de l'édifice[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le dolmen est découvert en 1928 par M. Bernard, vivant à Ancenis. Il est mentionné pour la première fois par A. Poilane en 1934. Ce dernier y pratique des fouilles en 1935 sur les parties non couvertes du dolmen. Il y découvre quelques rares fragments de poteries, probablement conservés au musée de Cholet[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]