Do Not Disturb (film, 2012)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Do Not Disturb.
Do Not Disturb
Réalisation Yvan Attal
Scénario Yvan Attal
Olivier Lecot
Sociétés de production Les Films du 24
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie
Durée 88 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Do Not Disturb est un film français réalisé par Yvan Attal, sorti en 2012. C'est le remake du film américain Humpday sorti en 2009 et réalisé par Lynn Shelton.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jean-François, dit « Jeff », débarque un soir sans prévenir chez son vieux copain Ben Azuelos. Ce dernier ayant une vie trop rangée, Jeff l'entraîne alors dans une fête. Durant la soirée, le sujet du porno amateur est évoqué. Jeff et Ben se lancent alors un pari : ils coucheront ensemble devant une caméra. Le lendemain, ils ne peuvent se dégonfler…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France :

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Contrairement à ces deux précédents films comme réalisateur, Yvan Attal fait ici un « film de commande » après avoir été sollicité par des producteurs ayant acheté les droits de Humpday de Lynn Shelton pour en faire un remake. L'acteur-réalisateur est cependant d'emblée séduit par le projet :

« L’envie était [...] double, jouer un des rôles et aussi mettre en scène une histoire qui ne vient pas de moi. Comme pour me mettre vraiment à la place d’un réalisateur. Il n’était pas question pour moi de tout chambouler pour justifier le remake. Je voulais au contraire rester fidèle, en adaptant toutefois à la France. Malgré tout, il fallait que ce film devienne le mien et c’était un travail plus qu’intéressant de tourner le sujet d’un autre, de me l’approprier tout en répondant au cahier des charges des producteurs[2]. »

— Yvan Attal

Pour l'écriture du scénario, Yvan Attal décide de collaborer avec Olivier Lecot avec lequel il a écrit son segment du film collectif New York, I Love You (2008).

Le tournage a lieu à Paris[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

En France, le film obtient des critiques plutôt négatives. Il décroche une note moyenne de 25 sur le site AlloCiné, qui recense 20 titres de presse[4]. Le film ne totalise que 111 005 entrées en France[5]. Avec son budget de plus de 8 millions d'euros, il fait partie des dix films français les moins rentables de 2012[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Exclusif: les tops et les flops du cinéma français en 2012 sur BFM TV.com, publié le , Simon Tenenbaum et Jamal Henni.
  2. Secrets de tournage - Allociné
  3. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  4. « Do Not Disturb - critiques presse », sur AlloCiné (consulté le 3 novembre 2019)
  5. « Do Not Disturb », sur JP's Box-office (consulté le 3 novembre 2019)