District de Srikakulam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

District de Srikakulam
శ్రీకాకుళం జిల్లా
District de Srikakulam
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État Andhra Pradesh
Chef-lieu Srikakulam
Fuseau horaire IST (UTC+5:30)
Démographie
Population 2 703 114 hab. (2011[1])
Densité 463 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18° 18′ nord, 83° 54′ est
Superficie 583 700 ha = 5 837 km2
Localisation
Localisation de District de Srikakulam శ్రీకాకుళం జిల్లా
Géolocalisation sur la carte : Inde
Voir sur la carte administrative d'Inde
District de Srikakulam శ్రీకాకుళం జిల్లా
Liens
Site web http://srikakulam.nic.in/

Le district de Srikakulam (télougou : శ్రీకాకుళం జిల్లా) est un des neuf district de la région de Coastal Andhra de l'état de l'Andhra Pradesh, avec ces quartiers généraux localisés à Srikakulam[2],[3]. Ce district est l'un des neuf districts littoraux, le district étant localisé à l'extrême nord- est de l'état de Andhra Pradesh. Il fut connu sous le nom de Chicacole.

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Des preuves de la présence de l'Homme durant l'Age de Pierre et l'Age de Fer ont été découvertes à Sangamayya Konda et Dannanapeta. A Dannanapeta, on retrouve un site unique megalithique de l'Age de Fer qui est composé de dolmen de 36 pieds de long, 14 pieds de large et 2 pieds d'épaisseur. Un autre site, Sailada Hills, démontre l'existence de l'existence humaine dans un réseau de caverne servant d'habitations préhistoriques à l'Age de Fer à Amudalavalasa[4].

Jainisme et Bouddhisme[modifier | modifier le code]

Des vestiges de monuments bouddhistes et jainistes ont été découverts près de Sangamayya Konda : les seconds ont été aperçus à Dannanapeta, à côté de Amudalavalasa. Salihundam est un célèbre site bouddhiste sur la rive sud de la rivière Vamsadhara, à 5 kilomètres à l'ouest de Kalingapatnam et à 18 kilomètres de la ville de Srikakulam[5].

Post-Indépendance[modifier | modifier le code]

Le district de Srikakulam a été créé en 1950 par le découpage de l'ancien district de Visakhapatnam. La juridiction territoriale resta inchangée après cela durant un certain temps. Cependant, en , le district perdit une centaine de villages qui furent rattachés au tout nouveau taluk de Gajapathinagaram (en), alors inclus dans le district de Visakhpatnam.

Géographie[modifier | modifier le code]

La rivière Nagavali.

Le district de Srikakulam occupe une superficie de 5 837 km2. Il s'étend entre les coordonnées géographiques 18°20' et 19°10' N et 83°50' et 84°50' E, à 100 km au nord-est de Visakhapatnam. Le district de Vizianagaram le borde au sud-ouest, tandis que l'Odisha le délimite au nord-est et le golfe du Bengale le baigne au sud-est. Il peut être divisée en deux catégories de relief. Une portion du Srikakulam correspond à des plaines avec de l'intense agriculture tandis que l'autre est de forêts sur terrains rocailleux et collines. Une partie des Mahendragiri Hills (collines de Mahendragiri) se trouvent dans le district. L'agriculture intensive a été rendue possible par la destruction d"un ancien terrain forestier. Kothuru, Hiramandalam et Pathapatnam et Kalingadal sont des territoires couverts par d'épaisses fôrets. Le district de Srikakulam possède la plus importante longueur de côtes (193 km) de tout l'Andhra Pandesh.

Son chef-lieu est Srikakulam.

Au recensement de 2011, sa population était de 2 703 114 habitants, , dont 10,98% en zone urbaine[1], pour une superficie de 5 837 km2[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Les principales rivières circulant dans le district sont River Nagavali, River Vamsadhara, Mahendratanaya, Champavati, Bahuda, Kumbhikota Gedda, Suvarnamukhi, Vegavati, Gomukhi dont les plus importantes sont Nagavali et Vamsadhara. Les bassins hydrogéographiques de ces deux cours d'eau représentent 5% du territoire de Srikakulam. Les rivières Mahendratanaya and Bahuda ont des bassins de faible importance.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2011, le district de Srikakulam avait une population de 2 703 114[6], équivalente à celle du Koweït et de l'Etat américain du Nevada. Le district était classée 147ème sur 640 districts en termes de population[6]. Le district avait une densité populationnelle de 462 habitants par km²[6]. Srikakulam avait un sex ration de 1.014 (1014 femelles/1000 mâles)[6]. Le taux d'alphabétisation était de 62.3%[6]. Au moment du recensement de 2011, 92.32% de la population parlaient le dialecte indien Telugu comme première langue.

Evolution du nombre d'habitants de 1901 à 2011 du district de Srikakulam
Année Nombre d'habitants Taux annuel accroissement
1901 1 060 467
1911 1 101 199 + 0.38 %
1921 1 123 461 + 0.20 %
1931 1 222 767 + 0.85 %
1941 1 333 341 + 0.87 %
1951 1 405 792 + 0.53 %
1961 1 555 369 + 1.02 %
1971 1 769 968 + 1.30 %
1981 1 959 352 + 1.02 %
1991 2 321 126 + 1.71 %
2001 2 537 593 + 0.90 %
2011 2 703 114 + 0.63 %
Source: [7]
Les villes et cités les plus peuplés du district de Srikakulam (Recensement de 2011)
Rang Nom Nbre d'habitants
1 Srikakulam 125 953
2 Palasa 57 507
3 Rajam 42 123
4 Amudalavalasa 39 799
5 Ichchapuram 36 478
6 Tekkali 28 631
7 Narasannapeta 26 280
8 Palakonda 20 760
9 Sompeta 18 778
10 Pathapatnam 15 954

Indicateurs des ménages[modifier | modifier le code]

Selon un rapport de l'PPS (International Institute for Population Services) de 2008[8], 86.9% de la population avait accès à l'électricité, 70.4% à l'eau potable, 18.5% à des sanitaires et 47.2% ont des habitations solides aux événements météorologiques. 31.5% des fille sont mariées avant l'âge de 18 ans[8].

Divisions[modifier | modifier le code]

Le district de Srikakulam a trois "Divisions de revenues" - Srikakulam, Palakonda et Tekkali. Elles sont divisées en 38 "Tehsil", une forme de sous-administration rattachée à une ville, son centre administratif. Le district de Srikakulam possède 12 villes et 973 villages (d'un point de vue administratif). dans l'ensemble du district, il y a une corporation municipale, deux nagar panchayats et sept census towns. La corporation municipale du district est Srikakulam, les deux nagar panchayats sont Palakonda et Rajam. Les six census towns sont Balaga, Hiramandalam, Narasannapeta, Ponduru, Sompeta, Tekkali[9].

Tehsil[modifier | modifier le code]

Les 38 Tehsil du district de Srikakulam par Divisions de revenues sont listés dans le tableau suivant[10]:

Palakonda Division Srikakulam Division Tekkali Division
1 Bhamini Amadalavalasa Ichchapuram
2 Hiramandalam Burja Jalumuru
3 Kotturu Etcherla Kanchili
4 Meliaputti Ganguvari Sigadam Kaviti
5 Palakonda Gara Kotabommali
6 Pathapatam Lakshminarasupeta Mandasa
7 Rajam Laveru Nandigam
8 Regidi Amadalavalasa Narasannapeta Palasa
9 Saravakota Ponduru Santhabommali
10 Seethampeta Polaki Sompeta
11 Santhakavati Ranastalam Tekkali
12 Vangara Sarubujjili Vajrapu Kotturu
13 Veeraghattam Srikakulam

Avant l'existence des Tehsil, l'administration était organisé en fonction d'un ancien système, le système Taluka ou Anciens Taluka. En 1971, le nombre de Taluka dans le district de Srikakulam était de 14, passant à 19 en 1978. En 1985, les 19 Taluka furent divisés en Tehsil.

Circonscriptions parlementaires et d'assemblée[modifier | modifier le code]

Il y a 3 circonscriptions parlementaires et 10 d'assemblée dans le district de Srikakulam. Les trois circonscriptions parlementaires sont Srikakulam, Araku, and Vizianagaram[11]

Les 10 circonscriptions d'assemblée sont Amadalavalasa, Rajam, Tekkali, Ichchapuram, Palasa, Narasannapeta, Palakonda, Pathapatnam, Srikakulam et Etcherla.

Economie[modifier | modifier le code]

En 2013, le produit intérieur brut (PIB) du district représentait environ 2,5 milliards de dollars américains, une part de 3.8% du PIB de l'Etat de Andhra Pradesh. Le secteur primaire, secondaire et tertiaire du district ont contribué à 24% (0.68 milliards), à 21% (0.58 milliards) et 55% au PIB, respectivement[12].

Pour l'année fiscale 2013-14, le revenu moyen par habitant était de 800 dollars américains.

Des tribus locales telles que les Saora et les Jatapus pratique toujours le traditionnel système de culture Podu[13], basé sur la minéralisation/fertilisation artificielle des sols par l'incendie de forêts.

La compagnie pharmaceutique, Dr. Reddy's Laboratories, majeur acteur du territoire est présente à Pydibhimavaram.

Transport[modifier | modifier le code]

La longueur totale cumulée des autoroutes du district est de 959 km[14]. La Andhra Pradesh State Road Transport Corporation gère un service de transport commun reliant les grandes villes de l'état de Andhra Pradesh et le district de Srikakulalm. Il existe également des stations ferroviaires dans le district dont Amudalavalasa, Srikakulam Road railway station, Palasa railway station, Naupada, Ichchapuram and Sompeta entre autres.

Culture[modifier | modifier le code]

Le district de Srikakulam est réputé en son pays pour ses produits en laiton, par exemple la cloche Budithi et l'artisanat en laiton en général, principalement dans le village de Budithi. Ils sont enregistrés au patrimoine culturelle de l'Andhra Pradesh[15].

Sports[modifier | modifier le code]

Kodi Rammurthy Naidu (body builder), Karman Malleswari (médaillé olympique) et Pujari Sailaji sont des sportifs célèbres du district.

Education[modifier | modifier le code]

Les enseignements primaire et secondaire sont dispensés dans des écoles publiques et privées, sous la direction du département de l’Éducation Scolaire de l'État[16],[17]. Sur l'année scolaire 2015-2016, 3 875 écoles ont été répertoriées selon un rapport d'information du département de l’Éducation Scolaire. Parmi elles, 573 privés, 32 appartenant au Kasturba Gandhi Balika Vidyalaya (KGBV), 85 écoles municipales[18]. le nombre d'élèves du district inscrits de l'école primaire au lycée était de 371 472 en 2015-2016.

L'unique université du district est la D.R. Ambedkar University dans la "Division de revenues" Srikakulam[19]. Les écoles de médecine sont le Rajiv Gandhi Institute of Medical Sciences dans la ville de Srikakulam et le GEMS (Great Eastern Medical Speciality and Hospital) dans le village de Ragolu.

Temples[modifier | modifier le code]

Il y a sept temples sous la supervision du Département des Dotations[20].

Temple Tehsil Village
1 Sri Kodanda Rama Swamy Temple SRIKAKULAM BALAGA
2 Sri Maninageswara Swamy Temple SRIKAKULAM KALLEPALLE
3 Sri Kothamma Ammavari Temple KOTABOMMILI KOTABOMMILI
4 Sri Kota Durga Ammavari Temple PALAKONDA PALAKONDA
5 Sri Neelamani Durga Ammavari Temple PATHAPATNAM PATHAPATNAM
6 Sri Yendala Mallikarjuna Swamy Temple TEKKALI RAAVI VALASA
7 Sri kurmam Temple GARA SRI KURMAM

Marchandises remarquables du District[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, un tableau présentant une liste de marchandises associé à la ville/village producteur[21]. (les numéros ne reflètent pas une valeur quantitative, ils sont seulement à titre indicatif)

Ville/Village Marchandises
1 Srikakulam Articles en jute, briques et fer
2 Palasa Kasibugga Noix de cajou, cordes de coco, sucre
3 Ichchapuram Cordes en coco, briques, sculpture sur pierre 
4 Sompeta Noix de cajou, Paniers 
5 Hiramandalam Huile d'arachide
6 Palakonda Sucre
7 Tekkali Moulage de l'aluminium
8 Rajam Ficelle de jute, synthétique, fil, tiges de fer
9 Amadalavalasa Sucre
10 Narasannapeta Jaggery
11 Balaga Articles en jute, briques
12 Ponduru Textiles

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Rangareddy District  : Census 2011 data », Gouvernement de l'Inde (consulté le )
  2. "Srikakulam | Andhra Pradesh | DISTRICTS OF INDIA". districts.nic.in. Disponible sur http://districts.nic.in/districtsdetails.php?sid=AP&disid=AP001 (Consulté le 11 Mai 2019)
  3. "Population of AP districts (2011)" (PDF) ap.gov.in. p.14. Archived from the original PDF le 12 Novembre 2013. Consulté le 25 Mai 2014
  4. (en) « Iron Age habitation found in Srikakulam », The Hindu,‎ (ISSN 0971-751X, lire en ligne, consulté le )
  5. (en) « Remnants of Jain monuments found », The Hindu,‎ (ISSN 0971-751X, lire en ligne, consulté le )
  6. a b c d et e « Indian Districts by Population, Sex Ratio, Literacy 2011 Census », sur www.census2011.co.in (consulté le )
  7. « Census of India Website : Office of the Registrar General & Census Commissioner, India », sur www.censusindia.gov.in (consulté le )
  8. a et b "District Level Household and Facility Survey (DLHS-3), 2007-8: India, Andhra Pradesh" (PDF). International Institute for Population Sciences and Ministry of Health andf Family Welfare. 2010. Consulté en Octobre 2011
  9. "ULB Lists". Commissioner and Directorate of Municipal Administration. Consulté le 26 Mai 2017
  10. "District Census Hand Book - Srikakulam" (PDF). Census of India. Registrar General and Census Commissioner of India. Consulté le 14 Juin 2019
  11. "District-wise Assembly-Constituencies". ceoandhra.nic.in
  12. « Economic Development Board Andhra Pradesh - Infrastructure », sur apedb.gov.in (consulté le )
  13. Christoph von Fürer-Haimendorf, Tribes of India : the struggle for survival, University of California Press, (ISBN 0-520-04315-4 et 978-0-520-04315-2, OCLC 7196650, lire en ligne)
  14. "Existing State Highways" (PDF) Andhra Pradesh Road Development Corporation. Government of Andhra Pradesh. p.1. Archived from the original on 20 September 2018. Consulté le 11 Mai 2019
  15. "State Wise Registration Details of G.I. Applications " (PDF) Geographical Indication Registry. p.3. Archived from the original (PDF) on 1 February 2016. Consulté le 4 Février 2016
  16. « The Department of School Education - Official AP State Government Portal | AP State Portal », sur web.archive.org, (consulté le )
  17. "School Education Department" (PDF) School Education Department. Government of Andhra Pradesh. Archived from the original (PDF) on 27 Decembre 2015. Consulté le 7 Novembre 2016
  18. "School Information Report". Commissionerate of School Education. Government of Andhra Pradesh. Archived from the original on 8 Novembre 2016. Consulté le 8 Novembre 2016
  19. « Welcome :: Dr.B.R.Ambedkar University, Srikakulam, AP. INDIA », sur web.archive.org, (consulté le )
  20. "Trust Boards Abstract". AP Temples Portal, Governement of Andhra Padesh. Disponible sur: https://tms.ap.gov.in/binfo
  21. https://censusindia.gov.in/2011census/dchb/2811_PART_A_DCHB_SRIKAKULAM.pdf