Disparition d'Azaria Chamberlain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Disparition d'Azaria Chamberlain
Nature du crime
Pays de lieu du crime
Jugement
Statut

La disparition d'Azaria Chamberlain est une affaire australienne relative à la disparition, le , d'Azaria Chantel Loren Chamberlain (), fille de Lindy et Michael Chamberlain, dans la région d'Uluru, en Territoire du Nord.

Malgré les déclarations des parents, qui rapportent que leur nourrisson de neuf semaines aurait été attaqué par un dingo, chien sauvage d'Australie, alors qu'ils étaient en camping, c'est la mère Lindy qui est accusée du meurtre de sa fille, et condamnée à la prison à perpétuité le . La découverte d'un morceau de vêtement du nourrisson en 1986 va relancer l'affaire, et entraîner la libération de la mère Lindy Chamberlain après quatre années d'incarcération. C'est trente années plus tard, le , que la version de l'enlèvement par un dingo est confirmée, les parents étant alors officiellement reconnus non coupables par la justice australienne[1].

Cette affaire a été très médiatisée en Australie et a même été adaptée en un film intitulé Un cri dans la nuit (1988).

Enquête et accusations[modifier | modifier le code]

Vue aérienne d'Uluru.

L’accusation estimait que l’attaque d’Azaria par un dingo fut totalement mise en scène par Lindy Chamberlain, la mère, qui aurait égorgé sa fille sur le siège avant de sa voiture et caché le corps. Elle aurait, selon la reconstitution du crime supposé, rejoint le groupe de campeurs autour d'un feu de camp et nourri l'un de ses fils avant de retourner dans la tente et de faire croire que la petite fille avait disparu. Il fut supposé qu'elle aurait jeté le corps dans le bush pendant que les autres campeurs étaient partis à la recherche d'Azaria[2],[1].

Appels[modifier | modifier le code]

Libération et acquittement[modifier | modifier le code]

Reportage télévisé de 1986 par l'Australian Broadcasting Corporation (ABC) sur la libération de Lindy Chamberlain.

Postérité[modifier | modifier le code]

Cette affaire a été très médiatisée en Australie. Elle a même été adaptée en un film intitulé Un cri dans la nuit (1988), en un album composé par le groupe musical australien The Paradise Motel et en un opéra composé par Moya Henderson (en)[3]. De nombreux ouvrages relatent également cette histoire[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Trente-deux ans de mystère », sur 20 minutes,‎ (consulté le 13 juin 2012)
  2. Chamberlain Case (High Court Project)
  3. (en) « Lindy », sur Opera Australia (consulté le 14 octobre 2007)
  4. (en) Wendy Lewis, See Australia and Die, New Holland,‎ (ISBN 978-1-74110-583-4)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]