Bush australien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bush.
Un paysage de bush dans l’État de Victoria en Australie.

Le bush australien occupe environ 800 000 km2, répartis en deux grandes écorégions de type forêts, bois et broussailles méditerranéens :

  • Les forêts, bois et broussailles du sud-ouest australien.
  • Les mallees et bois du sud australien.

La formation végétale est clairsemée et organisée en deux strates, une strate arbustive de type sclérophylle (à feuilles dures) et/ou épineuse et une strate sous-arbustives représentée par des broussailles se développant en climat méditerranéen.

Le sud-ouest[modifier | modifier le code]

Le sud-ouest australien (493 000 km2) au sols sableux reçoit légèrement plus de précipitations, que dans les autres environnements méditerranéens, il peut ainsi accueillir une flore et une faune plus riche, et puisqu'il est entouré par l'outback, l'endémisme y est important. Près de 70 % des 5 500 espèces de plantes qui s'y sont adaptées sont endémiques.

L'expansion de l'agriculture, l'arrivée de plantes herbes étrangères, de nouveaux animaux, le développement urbain ainsi que l'introduction du parasite phytophtora fungus sont les principales menaces qui pèsent sur cet habitat, menacé.

Parmi les plantes prédominantes, on retrouve :

On retrouve quelques oiseaux :

Quelques reptiles :

Des mammifères :

Le sud (310 000 km2)[modifier | modifier le code]

Les dunes côtières du sud-ouest sont caractérisées par la prédominance du Mallee (Eucalyptus diversifolia) et par la présence de nombreux oiseaux.

L'agriculture et les pâtures ont eu raison de la végétation de cette région qui a en majorité disparu.

Parmi les plantes, on retrouve :

Oiseaux :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur le site du WWF, les deux écorégions concernées par ce paysage sont :