Discussion:Om mani padme hum

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives


Bonjour à mon avis, l'image, c'est un nénuphar. Alors, on change l'image ? ou on change la légende ? 4 mars 2011 à 18:15 (CET)ChiuTaitai (d)

Mantra du Mahayana, sceau distinctif du vajrayana ???[modifier le code]

La phrase de sceau distinctif est juste un nom sens, en quoi une religion utilisant un mantra d'une autre est il distinctif de cette autre religion ?Popolon (discuter) 5 septembre 2017 à 18:15 (CEST)

C'est sourcé. Par contre, votre ajout récent ne concerne pas le mantra Om mani padme hum. C'est une forme de pov pushing. (la source que vous indiquez [1] ne mentionne pas du tout ce mantra, et n'a donc pas sa place dans le cette page et encore moins dans le RI. --Rédacteur Tibet (discuter) 5 septembre 2017 à 18:50 (CEST)
Le fait qu'une source dise n'importe quoi en dépit de la nature du mantra n'en fait pas une réalité. Ce mantra est un mantra du mahayana (sourcé, confirmé par différentes sources), le bouddhisme tibétain est du bouddhisme vajrayana (c'est sourcé, confirmé par différentes sources), mais votre auteur, dit que c'est le sceau d'une religion vajrayana, c'est vous qui êtes en train de faire du pov pushing.Popolon (discuter) 6 septembre 2017 à 14:32 (CEST)
Le bouddhisme tibétain comprend les trois véhicules du bouddhisme, le hinayana, le mahayana et le véhicule tantrique du vajrayāna. Il n'y a donc pas de controverse. Je note cependant que vous insistez pour introduire une source hors sujet. Par ailleurs, il n'y a aucune incompatibilité avec le vajrayāna : [2] --Rédacteur Tibet (discuter) 6 septembre 2017 à 15:26 (CEST)

Notification Rédacteur Tibet, Notification Popolon Chers contributeurs, je vous invite à stopper cette guerre d'édition naissante et à continuer de discuter ici pour parvenir à un consensus. Le contenu reste hors article en attendant Sourire FR ·  6 septembre 2017 à 18:23 (CEST)

@Rédacteur Tibet, je commence à lire l'article un site qui site Tenzin Gyatso comme source :(. Qui parle de POV-push. L'école gelug est une des branches du vajrayana au Tibet, comme vous le savez il y a également d'autres écoles. Mais une fois, de plus, je vois que comme par hasard, cet article commence par (et il ne faut pas inverser il est le plus pratiqué dans le bouddhisme tantrique et c'est le bouddhisme tantrique qui le pratique le plus : « Ceci est le mantra le plus populaire (et le plus pratiqué) du bouddhisme tantrique, et pas seulement au Tibet. Il est bénéfique par lui-même mais comme le dit Sa Sainteté, il est bon de savoir ce qu’il signifie....

En fait, c’est aussi un des plus profond mantra du bouddhisme tibétain... », on est bien dans le vajrayana. Toutes forme de bouddhisme existe dans toutes les régions bouddhistes, mais quand on parle de bouddhisme tibétain, on fait bien référence au bouddhisme tantrique/vajrayana/véhicule de diamant... Cet article ne parle d'ailleurs que de cette forme de bouddhisme. Il est déjà dit auparavant, que ce mantra est pratiqué dans le bouddhisme tibétain, ça n'est pas la peine de rajouter des erreurs. Il existait et était pratiqué en Inde, au Népal, et dans d'autre région de Chine (probablement également Corée et Japon) avant d'arriver au Tibet.Popolon (discuter) 6 septembre 2017 à 21:26 (CEST)

Vous ne donnez pas le lien, ce qui est dommage. De toute façon, comme je l'indique ci-dessus, il n'y a pas de contradiction. Le mahayana s'est développé avant le tantrayana, cependant ces 2 véhicules, comme le hinayana existent au Tibet. Claude Levenson ne mentionne pas ces véhicules, mais parle du Bouddhisme au Tibet. D'autres sources vont dans le même sens. Je vous prie de bien vouloir rétablir votre suppression d'information sourcée [3] pour éviter cette petite guerre d'édition, comme suggéré aimablement par FR. --Rédacteur Tibet (discuter) 6 septembre 2017 à 22:59 (CEST)
C'est vous mêmes qui avez donné ce lien qui parle encore de bouddhisme tantrique dans cette page de discussion le 6 septembre 2017 à 15:26.Popolon (discuter) — Le message qui précède, non daté, a été déposé le 13 septembre 2017.
Dans la recherche d'un consensus, je propose d'indiquer dans le RI que ce mantra est "important dans le bouddhisme tibétain". Cette formulation, plus neutre, se trouve dans un dictionnaire : [4]. --Rédacteur Tibet (discuter) 7 septembre 2017 à 14:17 (CEST)
Très bien. Mais on pourrait dire ça dans toutes les formes de bouddhisme, ça apporte peu.Popolon (discuter) 13 septembre 2017 à 14:39 (CEST)
Ben non, on ne peut le dire de toutes les formes de bouddhisme. Ce dictionnaire généraliste le prouve bien. --Rédacteur Tibet (discuter) 13 septembre 2017 à 14:47 (CEST)
Il dit que ça y est important, il ne dit pas que que ça n'est pas important dans les autres...Popolon (discuter) 16 septembre 2017 à 02:12 (CEST)
Bonjour,
Si le vajrayana s’appelle aussi mantrayana, c’est que le recours aux mantras et autres « procédés magiques » est apparu avec le tantrisme. Certains considèrent ce genre de pratiques comme contraires à l’esprit du bouddhisme ancien. Si ce mantra se trouve effectivement dans un texte mahayana, alors, c’est le signe de sa tantrisation. Il est en tout cas certains que l'on ne trouve pas ce genre de "trucs" dans le tipitaka. Je ne sais pas non plus d’où vous tenez que les trois types de bouddhisme se rencontreraient au Tibet. Je suppose qu’il s’agit d’un malentendu : les textes du tripitaka hinayana et les textes mahayanistes sont bien inclus dans le canon tibétain, mais je doute que de nombreux groupes hinayana ou non vajrayana se trouvent au Tibet.--Zhuangzi (discuter) 16 septembre 2017 à 12:54 (CEST)
C'est exact. Il s'agit non-pas "groupes", mais de textes/enseignements. Vous avez aussi raison sur le mantrayana. Quand au fait que ce mantra se trouve dans un soutra du mahayana, je pense que cela démontre plutôt que le tantrayana comporte les enseignements du mahayana (et du hinayana, du reste). --Rédacteur Tibet (discuter) 18 septembre 2017 à 18:22 (CEST)