Discussion:Médecine quantique

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Veuillez supprimer mes apports alors, je n'ai pas envie de vous apporter toutes mes références (travail important) sans retour de courtoisie. GDEL75 1er juin 2010

Sentence catégorique[modifier le code]

Sur WP il ne s'agit pas de condamner ou non la médecine quantique mais de faire état équitablement et de manière suffisante de ce qu'en disent ses promoteurs et réciproquement, ses critiques. J'ai donc un peu nuancé cette sentence… En outre, la seule démonstration critique exposée dans l'article semble se résumer au fait que la médecine quantique détourne le vocabulaire de la physique, sans faire état d'arguments de fond. Il doivent pourtant exister pour justifier cette mise en garde catégorique ? … et réciproquement pour mieux décrire la matière --alain darles (discuter) 6 novembre 2016 à 03:01 (CET)

MEDECINE QUANTIQUE ou SUPERCHERIE PSEUDOSCIENTIFIQUE ?[modifier le code]

Pour ce qui est de la physique quantique, aucun lien de cause à effet n’a été démontré entre celle-ci et une quelconque thérapie médicale, ou guérison ! Dans les fameuses revues SCIENCE et NATURE il n’y a aucune théorie validée du fonctionnement « quantique du cerveau » !... Ce qui serait –du point de vue scientifique, ou physique- purement aberrant….Dans ce domaine on a, et continue d’écrire tout et n’importe quoi !....Et ce n’est pas parce que un prix Nobel, par exemple, soutient une théorie sans être validée, qu’elle devient nécessairement, ou miraculeusement vraie…. Nous lisons de préférence les études ou les articles qui soutiennent nos théories ou nos convictions et nous ignorons volontiers les informations contraires. Poussé à l’extrême, le biais de confirmation nous rend aveugles à certaines vérités ou points de vue. Avec arrogance, nous restons convaincus de la supériorité de nos croyances. Il serait injuste de priver le grand public de thérapies parallèles qui fonctionnent, sous prétexte qu’elles font encore débat chez les chercheurs…Cette formulation élude la question principale, laquelle est de savoir si les thérapies en question fonctionnent réellement -affirmation qui ne saurait être validée que par des test scientifiques rigoureux, notamment en double aveugle ! Bien cordialement…--213.214.55.248 (discuter) 27 octobre 2017 à 19:24 (CEST)alessandro pendesini