Discussion:Exhausteur de goût

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Mot inexistant, bêtement mal orthographié[modifier le code]

Un exhausteur de goût?. Oh la FAUTE! = GRAVE FAIBLESSE.

Curieuse & stupide graphie pour un mot écrit de la sorte, provenant de Exhaustif = Qui absorbe, épuise, les forces de; Qui épuise une matière, une question; qui traite un sujet d'étude à fond et sans rien omettre. L'exhaustif, tue le goût, il l'épuise & l'absorbe. Ce n'est pas ça, que les ignares en langues françaises entendent ou que les prêcheurs en salmigondis veulent.

Tant qu'à créer un mot nouveau, autant le remplir d'un sens correct & exact; de ses bonnes lettres & bons mots. Visiblement les Crétins & les Ignorants ne connaissent strictement rien en cuisine de la langue française. Ils n'ouvrent jamais de livres à diktats: les Dictionnaires (Tous faux & falsifiés depuis 1635, bourrés de Largonji latin ou Pig-latin; bouillabaisse ou bouillasse de gallois-français & de latiolis-mort & décomposé, avec un peu de grec-mort carrément liquéfié comme "religion = pluriel de relig" = un déchet, détritus, ordure pourrie d'organe, peau ou chair devenue liquide ou crémeuse, suite aux processus de putréfaction).

Vôtre "Exhausteur" est exactement le contraire d'un "Exhosteur" = "Qui sort de l'hôte (anciennement écrit Hoste); qui irait à l'extérieur de la chose qui reçoit; éventuellement "qui révèlerait l'hôte"; donc, EXHOSTEUR est bien un Exhaleur, et non un "Exalteur" de goût, lorsqu'il est écrit provenant de HÔTE & non tiré d'un "HAUSTE" imaginaire.

Rappel 1: EXHALER, verbe transitif est: Émettre, dégager (des odeurs, des vapeurs, etc.); Se dissiper par l'évaporation (Exemple: L'esprit-de-vin s'exhale). C'est bien ce dont on parle ici: d'un ingrédient qui exhale un produit, en fait sortir le goût, l'odeur, la saveur. Le terme EXHALEUR, qui n'existe pas non plus, est à mon avis bien meilleur que EXHOSTEUR bien orthographié.

On pourrait aussi parler du verbe EXAUCER. Abracadadra trois tours de passe-passe, et voilà l'EXAUCEUR de goût, sorti de la toque du chef, bien toqué. Ce mot à un côté SAUCE qui devrait plaire aux Maîtres Queux & autres Gargotiers empoisonneurs.

Rappel 2: un Exalté est un Inspiré qui déborde de sentiments élevés, nobles; qui est porté aux réflexions métaphysiques, aux grandes émotions spirituelles; un mystique atteint par le mysticisme (maladie virale); presque un mystificateur prêcheur. C'est presque un illuminé, sans la lumière, mais avec le son, le haut-parleur, la logorrhée ou le discours qui va avec l'exaltation. Non! ce n'est pas moi. Car si j'exulte, ce n'est ni en exalté, ni en médiocre wikipédophile exhaustiviste, qui tue & ruine le savoir, les vérités comme charlatan, carabin, calottin & politichien (coprophage).

Allez! corrigez cette FAUTE de mauvais français calottin, ou langue du franchouillard de boui-boui médiatique.

---

My French is not good enough to correct this article. It contains a wrong misconception that flavour enhancers have no own taste. Their taste is the 5th human taste or umami. You can read more and the scientific references in the English, Spanish or German articles.