Direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques
Image dans Infobox.
Déchiffrer le marché du travail pour éclairer le débat publicVoir et modifier les données sur Wikidata
Cadre
Sigle
DaresVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Forme juridique
Service central d'un ministèreVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège
Pays
Organisation
Direction
Michel Houdebine (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Organisation mère
Site web
Identifiants
SIREN
Annuaire du service public

La direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques (Dares) est une direction de l'administration publique centrale française, qui dépend du ministère du Travail. Elle produit des analyses, des études et des statistiques sur les thèmes du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social.

Michel Houdebine en assume la direction depuis le . Les locaux sont situés dans la tour Mirabeau à Paris.

Historique[modifier | modifier le code]

Le service des Études et Prévisions est créé le . Le service des Études et de la Statistique lui succède le et la Dares le [1],[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

La Dares construit et analyse des statistiques qui concernent le marché du travail en France. Elle travaille entre autres avec Pôle emploi.

Elle publie des études de recherche sur le travail, le chômage et l'emploi.

La Dares est un service statistique ministériel (SSM)[3], et est par conséquent rattachée à l'Insee et indépendante dans ses publications du Gouvernement, grâce à l'autorité de la statistique publique.

La Dares poursuit deux missions principales : éclairer le débat économique et social et participer à la conception et à la mise en œuvre des politiques publiques.

Au quotidien :

  • elle collecte des données et élabore les statistiques sur les questions relatives au travail, à l’emploi, à la formation professionnelle et au dialogue social, en utilisant des sources administratives de gestion ou des enquêtes reconnues d’utilité publique ;
  • elle réalise et publie des analyses, des études prospectives et des travaux d’évaluation pour permettre une meilleure compréhension du marché du travail et de ses évolutions;
  • elle anime la recherche en lançant des appels à projets de recherche, en appuyant le réseau des services « études, évaluation et statistiques » des Direccte (Directions régionales des entreprises, du commerce, de la consommation, du travail et de l’emploi), en apportant son expertise au sein de plusieurs instances européennes et internationales ;
  • elle appuie le ministre du Travail dans l’élaboration des politiques publiques. Les travaux produits dans ce cadre ne font pas systématiquement l’objet d’une diffusion publique.

Elle assure aussi la gestion du centre de documentation « interdirections » du ministère.

Directeurs de la Dares[modifier | modifier le code]

La Dares a été créée en 1993[4], et dirigée successivement par[5] :

  1. Claude Seibel (1993)[6] ;
  2. Annie Fouquet (2000)[7] ;
  3. Antoine Magnier (2005)[8] ;
  4. Françoise Bouygard (2014)[9] ;
  5. Selma Mahfouz (2016)[10];
  6. Michel Houdebine (2021)[11].

Siège[modifier | modifier le code]

Depuis 2003, la DARES siège dans un immeuble du Front-de-Seine, au 39-43 quai André-Citroën, la tour Mirabeau (Paris 15e). Il s'agit du dernier service du secteur travail du ministère à quitter le site historique du bâtiment hébergeant les services des ministères chargés des Affaires sociales et de la Santé, place de Fontenoy (7e arrondissement de Paris)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « L'organisation des services centraux du ministère du travail 1945-2012 - Tome I - 1945-1989 », Les cahiers du comité d’histoire des administrations chargées du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle no 15-16, décembre 2012, p. 12.
  2. Décret n° 93-57 du 15 janvier 1993 relatif à l'organisation de l'administration centrale
  3. « Les SSM sur le site de l'Insee », sur INSEE.
  4. « Nouveau service de la statistique au ministère du travail », sur Le Monde, .
  5. Les cahiers du Comité d’histoire, « Cahier n°15 tome 2 - L’organisation des services centraux du ministère du travail 1990-2012 » [PDF], sur ministère du Travail.
  6. Décret du 25 janvier 1993 portant nomination du directeur de l'animation de la recherche, des études et des statistiques au ministère du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle, sur Légifrance.
  7. Décret du 6 avril 2000 portant nomination de la directrice de l'animation de la recherche, des études et des statistiques, sur Légifrance.
  8. Décret du 23 septembre 2005 portant nomination du directeur de l'animation de la recherche, des études et des statistiques, sur Légifrance.
  9. Décret du 20 mars 2014 portant nomination de la directrice de l'animation, de la recherche, des études et des statistiques, sur Légifrance.
  10. Décret du 07 février 2016 portant nomination de la directrice de l'animation, de la recherche, des études et des statistiques au ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social - Mme MAHFOUZ (Selma), sur Légifrance.
  11. Décret du 7 octobre 2021 portant nomination du directeur de l'animation, de la recherche, des études et des statistiques - M. HOUDEBINE (Michel), sur Légifrance.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]