Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir DARES.

La Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques (Dares) est une direction de l'administration publique centrale française, qui dépend du ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. Françoise Bouygard en assume la direction depuis le 28 mars 2014[1]. Les locaux sont situés dans la Tour Mirabeau à Paris.

Présentation[modifier | modifier le code]

La Dares construit et analyse des statistiques qui concernent le marché du travail en France. Elle travaille entre autres avec Pôle emploi.

Elle publie des études de recherche sur le travail, le chômage et l'emploi.

La Dares est un service statistique ministériel (SSM)[2], et est par conséquent rattachée à l'Insee et indépendante dans ses publications du Gouvernement, grâce à l'autorité de la statistique publique.

Elle exerce une double fonction :

  • elle éclaire le débat économique et social en produisant une information statistique régulière, en réalisant des études, en promouvant et en organisant des travaux d’évaluation des politiques publiques et en suscitant les recherches dans les domaines de l’emploi, du travail et de la formation professionnelle (ETFP) ;
  • elle éclaire la conception et la mise en œuvre des politiques publiques dans ces domaines au sein des deux ministères par la production d’analyses prospectives et par le suivi et l’évaluation des résultats des politiques menées.

Elle assure aussi la gestion du centre de documentation « interdirections » du ministère.

Directeurs de la Dares[modifier | modifier le code]

La Dares a été créée en 1993[3], et dirigée successivement par[4]

  • Claude Seibel (1993-2000)[5]
  • Annie Fouquet (2000-2005)[6]
  • Antoine Magnier (2005-2014)[7]
  • Françoise Bouygard (2014-2016)[8]
  • Selma Mahfouz (2016-)[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]