Diospyros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diospyros chamaethamnus - Muséum de Toulouse.

Diospyros est un genre d'arbres de la famille des Ebenaceae comprenant notamment les ébènes et le plaqueminier. Ce genre renferme plus de 600 espèces. En Nouvelle-Calédonie, il est représenté par 31 espèces, dont 30 sont endémiques à l'archipel.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Linné introduit le genre Diospyros[2] et traite deux espèces connues de lui : D. lotus et D. virginiana[3].

  • La racine grecque de Diospyros serait "διός" (génitif de Zeus)" et "πυρός" feu ou "πυρόί" = céréale[4], les noms antérieurs étaient en lien avec les "lotos" (souvent confondus avec le plaqueminier lotier D. lotus cf. "dyospyros Theophrasti pseudolotus" chez Pierandrea Mattioli ) de Théophraste, qui l'a utilisé pour décrire probablement Ziziphus lotus, buisson à petits fruits ronds qui se mangent en sur-maturité ou séchés.
  • Au Ier siècle, le médecin grec Dioscoride et l'encyclopédiste romain Pline donnent diosporon comme un des nombreux synonymes de lithospermon, le grémil pourpre bleu (Herbe aux perles, Buglossoides purpurocaerulea L.=Lithospermum purpurocaeruleum L.), par allusion à ses graines rondes et luisantes[5].

Liste des espèces, sous-espèces et variétés[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (7 août 2014)[6] :

Selon GRIN (7 août 2014)[7] :

Selon ITIS (7 août 2014)[8] :

Selon Kew Garden World Checklist (7 août 2014)[9] :

Selon The Plant List (7 août 2014)[10] :

Selon Fossilworks Paleobiology Database (7 août 2014)[11] :

Selon Tropicos (7 août 2014)[1] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :