Denys Roman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Denys Roman
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 84 ans)
Riom
Nationalité
Activité

Denys Roman (né Marcel Maugy à Saint-Symphorien-de-Lay le et mort à Riom le [1]) est auteur français de l'École traditionaliste. Franc-maçon, il était membre de la loge « La Grande Triade », de la Grande Loge de France, avec notamment Ivan Cerf et Jean Reyor[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon Jean Tourniac, il aurait été le dernier successeur de René Guénon à la tête des Études Traditionnelles[3]. Auteur d'études sur Guénon et la franc-maçonnerie, il collaborait également à diverses revues dont Renaissance Traditionnelle (« Revue d'études maçonniques et symboliques ») ou Vers la tradition (plusieurs de ses articles seront republiés dans cette revue de manière posthume).

Publications[modifier | modifier le code]

  • René Guénon et les destins de la franc-maçonnerie, Paris, Éditions de l'Œuvre, 1982 ; nouvelle édition, Paris, Éditions traditionnelles, 1995.
  • collaboration à Jean-Pierre Laurant (dir.) avec Paul Barbanegra, René Guénon, Cahier de l'Herne, Paris, Éditions de l'Herne, 1985.
  • Réflexions d'un chrétien sur la franc-maçonnerie. L'arche vivante des symboles, Paris, Éditions traditionnelles, 1995.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Dauphin, « In Memoriam Denys Roman », dans Vers la Tradition, n° triple de 24 à 26, - .
  • André Amalric, « La franc-maçonnerie est-elle traditionnelle? (à propos d'un ouvrage de Denys Roman) », dans Connaissance des religions, no 43-44, juillet-.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Relevé généalogique sur Filae
  2. Jean-Baptiste Aymard, « La naissance de la Loge "La Grande Triade" dans la correspondance de René Guénon à Frithjof Schuon », dans Connaissance des Religions, « René Guénon l'éveilleur, 1886-1951 », p. 17 à 35.
  3. Jean Tourniac, « Contre-initiation et règne des confusions (Église et Franc-Maçonnerie) » (1984) [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]