Denière et Matelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Denière et Matelin est une maison de bronziers parisienne ayant produit des objets patinés et de bronze doré pendant la période du Directoire et du Premier Empire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Nommée d’après Jean-François Denière (1774-1866) et François Thomas Matelin (1759-1815), cette entreprise est connue pour sa production de meubles dorés au mercure, candélabres, torchères et horloges décoratives[1]. Fournisseur de la cour avant 1789, cette société a principalement exporté vers les cours et les nobles européens et les États-Unis émergents[2],[3], entre la Révolution et le Consulat. Sous l’Empire, l’entreprise a retrouvé sa faveur, produisant des meubles, des candélabres et des horloges[4] pour les palais du régime impérial.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent de Commines, Éric Gizard, Galeries nationales du Grand Palais et Réunion des musées nationaux, Un âge d'or des arts décoratifs : 1814-1848, Réunion des Musées Nationaux, , 549 p. (ISBN 978-2-7118-2465-6, lire en ligne), p. 116.
  2. (en) Betty C. Monkman, The White House : The Historic Furnishing & First Families, New York, Abbeville Press, , 320 p. (ISBN 978-0-7892-0624-4, lire en ligne)
  3. (en) White House Historical Association and the National Geographic Society, The White House : An Historic Guide, Washington, D.C., White House Historical Association, , 159 p., 27 cm (ISBN 978-0-912308-79-1, lire en ligne).
  4. Louis-Étienne-François Héricart-Ferrand de Thury, Rapport du jury d’admission des produits de l’industrie du département de la Seine, à l’exposition du Louvre, Paris, C. Ballard, , xxxvi-246 p., in-8° (lire en ligne), p. 125.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hubert Bonin, Histoire de la Société générale : 1864-1890, la naissance d'une banque moderne, Genève, Droz, , 723 p., 24 cm (ISBN 978-2-600-01038-2, lire en ligne).
  • Louis Costaz, Rapport du Jury central sur les produits de l’industrie française : présenté à S.E.M. le comte Decazes, Paris, Imprimerie royale, , 524 p. (lire en ligne).
  • Mr. le Comte de C***, Quelques réflexions sur l’industrie en général à l’occasion de l’exposition des produits de l’industrie française en 1819, Paris, Corréard, , xx-84 p., in-8°.
  • Louis-Étienne-François Héricart-Ferrand de Thury, Rapport du jury d’admission des produits de l’industrie du département de la Seine, à l’exposition du Louvre, Paris, C. Ballard, , xxxvi-246 p., in-8° (lire en ligne).
  • (en) Betty C. Monkman, The White House : The Historic Furnishing & First Families, New York, Abbeville Press, , 320 p. (ISBN 978-0-7892-0624-4, lire en ligne).
  • Alain Plessis, Régents et gouverneurs de la Banque de France sous le Second Empire : 1894-1927, Genève, Droz, , 444 p. (ISBN 978-2-600-03986-4, lire en ligne).
  • (en) White House Historical Association and the National Geographic Society, The White House : An Historic Guide, Washington, D.C., White House Historical Association, , 159 p., 27 cm (ISBN 978-0-912308-79-1, lire en ligne).