Réserve naturelle nationale du delta de la Sauer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Delta de la Sauer)
Aller à : navigation, rechercher
Réserve naturelle nationale du delta de la Sauer
Image illustrative de l'article Réserve naturelle nationale du delta de la Sauer
Le delta de la Sauer près de Munchhausen
Catégorie UICN IV (aire de gestion des habitats/espèces)[1]
Identifiant 147292
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Ville proche Munchhausen
Coordonnées 48° 54′ 29″ N 8° 08′ 02″ E / 48.908056, 8.133889 ()48° 54′ 29″ Nord 8° 08′ 02″ Est / 48.908056, 8.133889 ()  [1]
Superficie 486,37 ha[1]
Création 2 septembre 1997[1]
Administration Conservatoire des Sites Alsaciens

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

(Voir situation sur carte : Bas-Rhin)
Réserve naturelle nationale du delta de la Sauer

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Réserve naturelle nationale du delta de la Sauer

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Réserve naturelle nationale du delta de la Sauer

La réserve naturelle nationale du Delta de la Sauer (RNN 135) est une réserve naturelle nationale d'Alsace. Créée en 1997, elle s’étend sur 486 ha et protège une zone humide rhénane à la biodiversité remarquable.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le delta de la Sauer se trouve en Alsace dans le nord du département du Bas-Rhin, entre les communes de Seltz et de Munchhausen, à l'endroit où la Sauer se jette dans le Rhin.

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

Autour de 1845, les travaux de domestication du Rhin ont profondément modifié le paysage du Delta de la Sauer : les grands méandres que formait le fleuve, dans ce secteur à faible pente naturelle, ont été coupés. Le site est resté inondable, cependant la dynamique de nombreux bras du fleuve a été sérieusement amoindrie. Aussi, la plupart des anciens lits asséchés du Rhin et de ses bras, se sont recouverts de forêts alluviales. Depuis ces travaux, la Sauer, affluent vosgien, emprunte un méandre de l'ancien cours principal du Rhin pour rejoindre le lit du fleuve corrigé à hauteur de Munchhausen. A la fin des années 1970, les travaux de la canalisation du Rhin s'arrêtent en amont de Munchhausen et épargnent ce site remarquable. En 1997, cette zone a été classée en réserve naturelle, du fait de l'importance de son patrimoine naturel, reconnu au niveau européen[2].

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Cette zone humide du milieu rhénan présente une biodiversité remarquable et très variée, caractérisée par une variation importante du niveau de l'eau du delta, à la fois sous l'influence du Rhin, dont les eaux remontent par l’embouchure, et de la Sauer elle-même. Le territoire inclut un méandre de l'ancien cours principal du Rhin qui est soumis à des fluctuations de niveau d'eau. Lors des crues, le fleuve se répand sur tout le site tandis que les vasières apparaissent aux décrues avec leur cortège d'oiseaux limicoles. Les milieux sont principalement composés de forêts alluviales. On y trouve également une grande zone de prairies humides, entrecoupées de dépressions et de roselières[3].

Flore[modifier | modifier le code]

Symbole du delta, la forêt de saules blancs où l'on circule en barque est exploitée traditionnellement en têtards. Elle évolue en saulaie peupleraie sur les terrains plus élevés avec un sous-bois parsemé de cornouillers sanguins et de viornes obier. Sur les digues, on trouve une foret à bois dur: frênes, chênes et ormes, mêlés de peupliers blancs[3].

Faune[modifier | modifier le code]

Gorgebleue à miroir
Gorgebleue à miroir

La richesse ornithologique du site a fait sa réputation. On dénombre pas moins de 183 espèces d'oiseaux qui fréquentent ce site, dont 77 espèces nicheuses. De nombreuses espèces rares et protégées y ont élu domicile, tels le Bruant des roseaux, la Bécassine des marais la Rousserolle effarvatte, la Rousserolle turdoïde, la Gorgebleue à miroir ou encore la Mésange rémiz. Le delta de la Sauer est également la plus importante zone de nidification du Milan noir en Alsace[3].

De très nombreux amphibiens ont élu domicile dans le delta de la Sauer. On peut en particulier citer une population importante de Rainettes vertes [4], la présence quasi unique en France du Pélobate brun, un petit crapaud aux mœurs nocturnes, ainsi que la Grenouille des champs, également de plus en plus rare et dont cette réserve constitue un des seuls sites de reproduction français[3].

Intérêt touristique et pédagogique[modifier | modifier le code]

Le site est accessible depuis Munchhausen par un pont sur la Sauer.

Administration, plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle est gérée par le Conservatoire des Sites Alsaciens (Maison des Espaces naturels, Écomusée d'Alsace, Ungersheim)

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve a été créée par un décret du 2 septembre 1997.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Muséum national d'Histoire naturelle, « Delta de la Sauer (FR3600135) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel,‎ 2003+ (consulté le 23 février 2013)
  2. « La réserve naturelle du Delta de la Sauer », sur Nature Munchhausen
  3. a, b, c et d « Delta de la Sauer », sur Réserves naturelles de France
  4. Voir dans le blog paysages le billet Blognotice 15.07.2013: Images d’Outre-Forêt