David Le Lay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lay.
Le Lay
David Lelay 4JDD 2009.jpg

David Lelay, sur le podium des Quatre jours de Dunkerque 2009.

Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Équipes amateurs
2001-2002 Jean Floc'h
2003-2004 VC Roubaix Lille Métropole
2014 BIC 2000
Équipes professionnelles
2005-2006 Bretagne-Jean Floc'h
2007-06.2008 Bretagne Armor Lux
07.2008-2009 Agritubel
2010-2011 AG2R La Mondiale
2012 Saur-Sojasun
2013 Sojasun
David Le Lay, au mont Kemmel, lors des Trois jours de Flandre-Occidentale 2009.

David Le Lay est un coureur cycliste français né le à Saint-Brieuc, professionnel entre 2005 et 2013[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

David Le Lay commence sa carrière professionnelle en 2005 dans l'équipe Bretagne-Jean Floch, qui deviendra Bretagne Armor Lux. Il se révèle en remportant deux épreuves de la coupe de France en 2008. À la suite de ces bons résultats, la formation Bretagne Armor Lux le prête à Agritubel pour une durée de six mois à compter du 30 juin afin qu'il participe au Tour de France[3]. Lors de la deuxième étape de ce Tour, il s'échappe en compagnie de son nouveau leader Christophe Moreau près de Mûr-de-Bretagne (Côtes-d'Armor). Ils rejoignent ainsi Thomas Voeckler et Sylvain Chavanel partis également en échappée en début d'étape pour former un groupe de tête rattrapé par le peloton à deux kilomètres de l'arrivée à Saint-Brieuc, sa ville natale.
Alors que son équipe Agritubel devrait s'arrêter à la fin de la saison 2009, David Le Lay anticipe la décision finale et décide de rejoindre l'équipe AG2R La Mondiale pour la saison 2010[4].

Le Lay évolue dans l'équipe AG2R La Mondiale durant deux ans avant de rejoindre Saur-Sojasun en 2012. En février 2013, Le Lay chute et se fracture une clavicule et plusieurs côtes lors du Tour méditerranéen[5].

Alors que l'équipe continentale professionnelle Sojasun cesse son activité en 2013, Le Lay ne retrouve pas d'équipe pour 2014 et décide d'arrêter sa carrière professionnelle. Il fait le choix de retourner chez les amateurs et signe une licence en faveur de l'équipe BIC 2000[6] comme Maxime Le Montagner.

Le 10 juillet 2014, il annonce la fin de sa carrière et sa reconversion, à partir du 1er septembre, en tant que cadre technique au sein du comité départemental des Côtes d'Armor[7]. Fin septembre 2014, il termine sa carrière en devenant champion de Bretagne du contre-la-montre[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
UCI Europe Tour 462e[8] 150e[9] 169e[10] 58e[11] 6e[12] 651e[13] 561e[14] 941e[15]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « David Le Lay », sur ag2rlamondiale.fr (consulté le 23 juin 2011)
  2. a et b David Le Lay termine par une victoire sur directvelo.com
  3. « Agritubel - Le Lay prêté à Armor-Lux », L'Équipe, 8 mai 2008
  4. « Le Lay rejoint AG2R », L'Équipe, 1er juillet 2009
  5. « Fractures pour Le Lay », sur lequipe.fr,‎
  6. « David Le Lay de retour chez les amateurs », sur cyclismactu.net,‎
  7. « Reconversion David Le Lay CD22 », sur Sportbreizh.com,‎ (consulté le 11 juillet 2014)
  8. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  9. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  10. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  11. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 7 novembre 2014)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :