David Goodhart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
David Goodhart
David Goodhat at UCL, November 2015.jpeg
David Goodhat en 2015.
Biographie
Naissance
(62 ans)
Londres
Nationalité
Formation
Activités
Famille
Père
Philip Goodhart (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Lucy Kellaway (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

David Goodhart (né le à Londres) est un journaliste, économiste et écrivain britannique[1], [2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie au collège d'Eton puis l'histoire et la politique à l'université d'York[4].

Durant 12 années, David Goodhart est correspondent du Financial Times. Pendant une partie de cette période il est basé en Allemagne[5],[6]. En 1995, il fonde le magazine Prospect.

En décembre 2011, il est nommé Directeur du groupe de réflexion Demos[7]. En 2017, il dirige l'unité de Démographie, Immigration et Integration du groupe de réflexion Policy Exchange[8].

Écrits[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • « Back from the Ruins of 1990 », dans Fabian Review, n° 104 (1992) (ISSN 1356-1812)
  • « Britain’s Glue. The Case for Liberal Nationalism », dans Anthony Giddens (éd.), The New Egalitarianism, Polity Press, Cambridge, 2005 (ISBN 0-7456-3431-1), p. 154–170.
  • « How I left my London tribe », dans The Financial Times, 18 mars 2017, p. 1f.

Livres[modifier | modifier le code]

En 2013, il publie un essai sur l’immigration intitulé The British Dream : Successes And Failures Of Post-War Immigration dans lequel il dit que la gauche a fait fausse route en négligeant les enjeux liés à l’immigration et à l’identité nationale.

Dans un autre essai publié en 2017, The Road to Somewhere : The New Tribes Shaping British Politics, il analyse le clivage politique qui oppose les "gens de n’importe où" favorables à la mondialisation dont ils tirent profit, et les gens du "peuple de quelque part" qui tentent de résister à la disparition de leur mode de vie.

  • Eddie Shah and the Newspaper Revolution, Coronet Books, London, 1986 (ISBN 0-340-39263-0).
  • The Reshaping of the German Social Market, Institute for Public Policy Research, London, 1994 (ISBN 1-872-45-284-1).
  • Solutions to Unemployment in the Age of Globalisation (Ditchley Conference Report), Ditchley Foundation, Enstone, 1998.
  • Thinking Allowed. The Best of Prospect, 1995-2005, Atlantic Books, London, 2005 (ISBN 1-84354-481-4).
  • The British Dream. Successes and Failures of Post-war Immigration, London,, Atlantic Books, (ISBN 978-1-84354-805-8).
  • The Road to Somewhere: The Populist Revolt and the Future of Politics, C. Hurst & Co, (ISBN 9781849047999)[9]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Birthdays », Guardian News & Media,‎ , p. 47
  2. « David Goodhart »
  3. David Goodhart, powerbase.info
  4. « The Judges - Samuel Johnson Prize »,
  5. David Goodhart ideasfestival.co.uk (Bristol Festival of Ideas), retrieved 1 April 2013
  6. « Prospect eyes 50,000 sales as Goodhart moves on » [archive du ], Press Gazette (consulté le 7 septembre 2010)
  7. Demos, Press release: David Goodhart joins Demos as Director demos.co.uk (homesite)
  8. « Policy Exchange », Policy Exchange
  9. Matthew Goodwin: « Shocked by populism? You shouldn't be », in The Financial Times, 1er avril 2017, S. 9

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • « Christophe Guilluy et David Goodhart : «Peut-on réconcilier monde d'en haut et monde d'en bas?» », Le Figaro,‎