Dartmouth (Angleterre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dartmouth.
image illustrant une localité britannique
Cet article est une ébauche concernant une localité britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dartmouth
Vue d'ensemble.
Vue d'ensemble.
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Devon
District South Hams
Code postal TQ6
Indicatif 01803
Démographie
Population 5 512 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 50° 21′ 04″ nord, 3° 34′ 44″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Dartmouth

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Dartmouth

Dartmouth est une ville du Sud-Ouest de l'Angleterre, située sur les bords de l'estuaire de la rivière Dart. Elle fait partie du comté de Devon.

La ville a été un port important pour la Royal Navy au temps de la marine à voile ; elle est maintenant une destination touristique prisée. Néanmoins, la Royal Navy y est toujours présente par son centre de formation de ses officiers, situé sur une colline surplombant la ville : le Britannia Royal Naval College.

Sur la rive nord du Dart, la ville comporte d'anciennes maisons de pêcheurs de nombreuses couleurs pastels ; sur la rive sud, où se trouve le Royal Naval College, se trouvent des quais pavés et des maisons à colombages des XVe et XVIe siècles. Il n'y a pas de pont mais une barge pour traverser la rivière[1].

Évocations artistiques[modifier | modifier le code]

La ville est le lieu où se situe l'intrigue d'une aventure de Victor Sackville, L'échiquier Anderson, bande dessinée de François Rivière et de Francis Carin (2002).

Dans Les Contes de Canterbury, le personnage du Marin vient de Dartmouth.

Agatha Christie, qui y a résidé avant d'acheter sa propriété de Greenway, peint le Royal Castle Hotel dans son roman Témoin indésirable sous le nom de Royal George Hotel[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nicolas Ungemuth, « Dans le Devon sur les traces d'Agatha Christie », Le Figaro Magazine, semaine du 2 décembre 2016, pages 94-104.

Liens externes[modifier | modifier le code]