Greenway Estate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Greenway Estate
Greenway2010-245.jpg

La maison Greenway en 2010

Présentation
Destination initiale
Maison
Destination actuelle
Musée
Style
Architecte
Construction
1490
Propriétaire
Agatha Christie (1938-1999)
National Trust (depuis 1999)
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Comté
Autorité unitaire
Commune
Adresse
Greenway Road
Coordonnées

Le Greenway Estate (littéralement, la propriété Greenway) est une propriété située dans le comté de Devon en Angleterre, surplombant le fleuve Dart. Connu pour avoir été la résidence d'été de la romancière Agatha Christie, il appartient désormais à la National Trust.

Historique[modifier | modifier le code]

La maison daterait de 1490[1]. Puis c'est une maison de style Tudor, nommée Greenway Court, qui prend sa place. Elle est alors la propriété de la famille Gilbert[2]. Sir Humphrey Gilbert serait né dans cette maison en 1539[3]. Désormais c'est une maison d'architecture georgienne datant de 1780-90 qui est érigée[4].

En 1938, la propriété est achetée par le couple Mallowan-Christie qui s'en sert de résidence d'été[5].

En 1940, alors que la guerre fait rage, Agatha Christie part rejoindre son mari à Londres. Elle loue Greenway à une Mrs Arbuthnot qui souhaite y recueillir les enfants évacués de Saint Pancras. Mais l'Amirauté réquisitionne la propriété pour abriter une quarantaine d'officiers de la marine américaine. À la fin de la guerre, le couple Mallowan/Christie retrouve Greenway dans un bon état, les militaires en ayant pris soin. Les seuls traces de leur passage sont une grande fresque dans la bibliothèque représentant les endroits où l'unité a stationné, ainsi que quatorze WC dans le cellier[6].

Le 21 mai 1985, Greenway House devient un Monument classé de Grade II* (Édifices particulièrement importants ou d'un intérêt spécial)[3].

En 1999, les descendants d'Agatha Christie font don de Greenway à la National Trust[5].

Il s'agit désormais d'un musée. Quatre cottages dans le parc sont disponibles à la location[7].

Greenway dans les œuvres d'Agatha Christie[modifier | modifier le code]

Agatha Christie s'est inspirée de Greenway comme décor dans plusieurs de ses romans, notamment :

  • Cinq petits cochons (1942)
    Le chemin pour aller à la Batterie rappelle celui qu'emprunte Caroline Crale dans le roman pour rejoindre son mari en train de peindre Elsa Greer[8].
  • Poirot joue le jeu (1956)
    Dans le roman, Hercule Poirot est convoqué d'urgence à Nasse House par Mrs Oliver. Une « course à l'assassin » est organisée mais le cadavre d'une jeune fille est retrouvé dans l'abri à bateaux. D'autres lieux sont décrits dont la serre et le court de tennis. Le domaine de Nasse House est fortement inspiré de celui de Greenway. La loge de Greenway sert de maison à Amy Folliat, l'ancien propriétaire de Nasse House.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Dans le cadre de la série télévisée Hercule Poirot, le téléfilm Poirot joue le jeu diffusé en 2013 a été tourné à Greenway Estate[9].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « National Trust - Greenway », sur englishriviera.co.uk
  2. (en) « Greenway - History », sur le site de la National Trust
  3. a et b (en) « Greenway House », sur le site d'English Heritage
  4. (en) « Agatha's Greenway », sur le site de la National Trust
  5. a et b Armelle Leroy et Laurent Choley, Sur les traces d'Agatha Christie : Un siècle de mystère, Paris, Hors Collection, , 165 p., 29 cm (ISBN 978-2-258-07888-8, notice BnF no FRBNF42144692)
  6. Agatha Christie (préf. Jacques Baudou), L'Intégrale - Agatha Christie, t. 7 : Les années 1940-1944, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Les Intégrales du Masque », (ISBN 2-7024-2240-3)
  7. Nicolas Ungemuth, « Dans le Devon sur les traces d'Agatha Christie », Le Figaro Magazine, semaine du 2 décembre 2016, pages 94-104.
  8. John Curran (trad. Gérard de Chergé), Les Carnets secrets d'Agatha Christie : Cinquante ans de mystères en cours d'élaboration [« Agatha Christie's Secret Notebooks, Fifty Years of Mystery in the Making »], Paris, Éditions du Masque, , 541 p. (ISBN 978-2-7024-3516-8)
  9. (en) « Poirot's Dead Man's Folly filmed at Greenway House in Devon », sur le site d'ITV