Dar Allouch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lelouch.

Dar Allouch
Dar Allouch
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Nabeul
Délégation(s) Hammam Ghezèze
Maire Mehdi Cherif[1]
Code postal 8055
Démographie
Population 4 558 hab. (2014[2])
Géographie
Coordonnées 36° 58′ 19″ nord, 11° 03′ 09″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tunisie

Voir la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
Dar Allouch

Géolocalisation sur la carte : Tunisie

Voir la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
Dar Allouch

Dar Allouch (arabe : دار علوش) est une ville tunisienne située à l'extrémité nord-est de la péninsule du cap Bon, à l'entrée du golfe de Tunis. Elle se situe à 129 kilomètres de Tunis et à 80 kilomètres de la Sicile.

Rattachée administrativement au gouvernorat de Nabeul et à la délégation de Hammam Ghezèze, elle est le centre d'une municipalité comptant 4 558 habitants en 2014[2]. La municipalité est créée par le décret du .

La cité dispose d'une plage et d'une forêt, nommée Dar Chichou, créée de toute pièce par la main de l'homme[3], qui encercle la ville. En juillet 2011, la forêt de Dar Chichou est ravagée par un incendie[4] et plus de 400 hectares sont réduits en cendres[5].

Ses ressources dans le domaine de l'agriculture ont conduit des usines à s'y installer, notamment des usines de conserves.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Tunisie – Municipales 2018 : poursuite de l’élection des maires », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le 7 juillet 2018)
  2. a et b (ar) « Populations, logements et ménages par unités administratives et milieux » [PDF], sur census.ins.tn (consulté le 19 novembre 2017)
  3. Stéphane Brun, « De l'erg à la forêt. Dynamique des unités paysagères d'un boisement en région littorale : forêt des dunes de Menzel Belgacem, Cap Bon, Tunisie » [PDF], sur tel.archives-ouvertes.fr (consulté le 21 mars 2019)
  4. Salem Chriha et Abdeljalil Sghari, « Les incendies de forêt en Tunisie : séquelles irréversibles de la révolution de 2011 », Méditerranée, no 121,‎ , p. 87-93 (ISSN 0025-8296, lire en ligne, consulté le 6 avril 2019)
  5. Melek Lakdar, « Incendie criminel : la forêt de Dar Chichou réduite en cendres », sur webdo.tn, (consulté le 21 mars 2019)