Daniel Chenevez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Daniel Chenevez
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
NancyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de

Daniel Chenevez, né à Nancy le , est un auteur-compositeur-interprète et réalisateur de vidéo-clips français.

Biographie[modifier | modifier le code]

La famille Chenevez déménage de Nancy, où Daniel est né, pour Amiens puis Lyon entre autres. Daniel Chenevez passe le baccalauréat à Vannes, où il devient organisateur de concerts, s'inscrit en sociologie à l’université de Rennes, puis en option histoire, où il côtoie des trotskistes, avant de se consacrer aux lettres modernes. Il travaille comme pianiste dans une pizzeria, moniteur de centre aéré, vendeur de barbe à papa, modèle aux beaux-arts, disc jockey dans un club gay. Dans ses deux premiers groupes, Uniforme et Opéra Dissidence (1979-1980), Daniel Chenevez est le chanteur[1].

En 1981, il rencontre Muriel Moreno et ils fondent ensemble Les Espions, groupe éphémère avec lequel ils sortent un 45 tours, Mata Hari. En 1982, ils forment L'Ombre Jaune première version, et se produisent aux Rencontres trans musicales de Rennes en décembre 1982. En 1984, le groupe change de nom et devient Niagara.

Daniel Chenevez est à la fois auteur, compositeur et réalisateur de l'essentiel des arrangements et vidéo-clips du groupe, qui se sépare en 1992, chacun de ses membres menant ensuite une carrière séparée.

En février 1997, il sort Excentrique et Hypnose en style techno-rock[1].

Il a également produit des artistes comme Les Calamités ou Helena Noguerra et écrit un album en 2004 pour Karen Mulder. Il chante Je veux être toi, de la bande originale du film Nous trois, de Renaud Bertrand, sorti en .

Le , il sort l'EP numérique Erotisme, Cantique 25.7, un album électro-rock de six titres mixé par Dominique Blanc-Francard, puis se retire de la vie publique[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Les Espions[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Mata Hari / Casse-tête jungle (Pathé Marconi/EMI) (single)[3].

Avec Niagara[modifier | modifier le code]

En solo[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Excentrique.
  • 1999 : Hypnose.
  • 2014 : Erotisme, Cantique 25.7.(EP)

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 1986 : L'Amour à la plage
  • 1986 : Je dois m'en aller
  • 1987 : Quand la ville dort
  • 1987 : Zackman - Non assistance
  • 1988 : Assez!
  • 1988 : Soleil d'hiver
  • 1989 : Flammes de l'enfer
  • 1989 : Baby Louis
  • 1990 : J'ai vu
  • 1990 : Pendant que les champs brûlent
  • 1991 : Psychotrope
  • 1991 : La vie est peut-être belle
  • 1992 : Helena Noguerra - Rivière des anges
  • 1992 : La Fin des étoiles
  • 1993 : Un million d'années
  • 1993 : Le Minotaure
  • 1994 : Sinclair - Tranquille version 1
  • 1997 : Je suis mou
  • 1997 : Face au danger
  • 1999 : Apprends la patience
  • 2004 : Karen Mulder - Sors de moi
  • 2014 : Sans raison aucune

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Chenevez se réveille : à la rencontre d'un ex-Niagara », sur Libération, (consulté le ).
  2. « Niagara : que devient le groupe ? », sur Nostalgie.fr, radionostalgie (consulté le ).
  3. 45T Mata Hari.

Liens externes[modifier | modifier le code]