Dancker Danckerts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Danckerts.
Dancker Danckerts
Naissance
Décès
Activités
Graveur, éditeur, libraireVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail

Dancker Danckerts, baptisé le à Amsterdam où il est enterré le , est un graveur et éditeur néerlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Oiseleur à l'affut (1658 - 1662)

Il est le fils de Cornelis Danckerts d'Amsterdam et d'Anne Minne. Les Danckerts appartenaient à une grande famille de graveurs, de cartographes, de marchands d'impressions et d'éditeurs d'Amsterdam vivant dans le Kalverstraat [1].

Il est le frère de Justus et d'Anna, épouse du marchand d'art et d'imprimer éditeur Hieronymus Sweerts[1].

Le recueil des principes de base d'une architecture universelle (Die Grund-regeln Der Bau-Kunst ), publié pour la première fois en 1616 par Vincent Scamozzi et traduite en néerlandais en 1640 par Cornelis Danckerts est publié à Amsterdam (Kalverstraat), en 1665, en deux volumes. Une page de titre est l'image miroir de la version italienne de 1616 par son fils Dancker Danckerts. L'autre titre est une gravure de Justus Danckerts qui vivait dans la même maison[2].

Dancker Danckerts est actif à Amsterdam de 1654 à 1666 avec un passage probable à Venise en 1656 d'après l'inscription sur un dessin à Parme[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

L'homme et son chien sur le pont

Dancker Danckerts est connu à la fois pour ses gravures de peintures, de cartes et ses publications. Ses œuvres sont recherchées et figurent dans de nombreux musées, bibliothèques et collections d'archives du monde entier.

  • Algemeen middel tot de practijck der doorzight-kunde op tafereelen ..., livre sur la perspective et l'architecture de Abraham Bosse, 1664, édité par Dancker Danckerts, Amsterdam, 134p[4]
  • Orbis terrarum, carte mondiale illustrée par Dancker Danckerts, 1658[5]
  • Nouvelle carte du monde, gravée, illustrée, peinte à la main et éditée par Dancker Danckerts[6]
  • Plan de Vienne en Autriche, 1690, par Dancker Danckerts[7]
  • La ville de Naples vue de la mer, cartographie de 1660 par Dancker Danckerst[8]
  • Façade de l'hôtel de ville d'Amsterdam, d'après un dessin de Jacob Vennekool gravé et édité par Dancker Danckerts, Rijsmuseum[9]
  • Scène pastorale, estampe d'après Nicolas Berchem, Marylin pink / fine art[10]
  • Série de Scènes paysannes, frontispices d'après Nicolas Berchem, 1659-1664, British Museum[11]
  • Des estampes gravées d'après Nicolas Berchem estampillées Dancker Danckerts fecit & excudit sont décrites dans plusieurs catalogues comme celui du cabinet de Mr Daniel Marsbag en 1775, avec la Chasse aux pinsons et différents paysages[12] ou celui de la collection d'estampes de P. P. Rubens et d'A. van Dyck en 1794, avec la chasse aux cerfs et des paysages avec des ruines, des bergers ou des bœufs[13]
  • Bacchanale et Syrinx jouant du tambourin, d'après Corneille Hollstein, estampes gravées et imprimées par Dancker Danckerts [14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (nl) « Explore Dancker Danckerts », sur rkd.nl (consulté le 26 avril 2017)
  2. (en) « Category:Die Grund-regeln Der Bau-Kunst - Wikimedia Commons », sur commons.wikimedia.org (consulté le 11 mai 2017)
  3. G. et G. Godi Cirillo, je Disegni della Bibliothèque Palatina di Parma, Parma, 1991, n ° 13.
  4. (nl) Abraham Bosse et Dancker Danckerts, Algemeen middel tot de practijck der doorzight-kunde op tafereelen : of regel-lose buytengedaenten : mitsgaders eenige bezonderheden, nopende dees kunst, en die der plaet-snijdingh, Amsterdam : By Dancker Dankersz. ..., , 134 p. (lire en ligne)
  5. (en) « Orbis terrarum typus de integro in plurimis emendatus auctus et icunculis illustratus [cartographic material] », sur nla.gov.au (consulté le 12 mai 2017)
  6. « Nova Totius Terrarum Orbis Tabula Auctore D.D. - Barry Lawrence Ruderman Antique Maps Inc. », sur www.raremaps.com (consulté le 12 mai 2017)
  7. (it) Dancker Danckerts, Vienna Austriae, Dancker Danckerts, (lire en ligne)
  8. (it) « Napoli - Cartografia del 1660 - Dancker Danckerts (1634-1666) - Vesuvioweb », Vesuvioweb,‎ (lire en ligne)
  9. (nl) « Doorsnede van voorgevel van stadhuis op de Dam van Amsterdam, Dancker Danckerts, naar Jacob Vennekool, naar Jacob van Campen, », Rijksmuseum,‎ 1648-1661 (lire en ligne)
  10. « Dancker Danckerts », sur www.marilynpink.com (consulté le 11 mai 2017)
  11. « Six Landscapes after Nicolaes Berchem », sur British Museum (consulté le 11 mai 2017)
  12. Catalogue du magnifique cabinet de feu monsieur Daniel Marsbag & celui de monsieur C***: Ces cabinets renferment une collection très considérable de desseins & d'estampes [...] des plus grands maîtres italiens, françois, flamands & hollandois. [...] La vente s'en fera le lundi 30 d'octobre 1775. & les jours suivants, chez Arnoldus Danckmeyer, dans le Oudezyds Heeren Logement, à Amsterdam, [...]., chez Pierre Yver, (lire en ligne), p. 210-212
  13. Josse-Ange Rombaut, Catalogue de la plus précieuse collection d'estampes, de P. P. Rubens et d'A. van Dyck [...] le tout recueilli [...] par messire Del-Marmol [...] précédé du Catalogue des tableaux, dessins, sculptures et autres objects rares, lesquels ont été trouvés à la mortuaire du fameux peintre ... P. P. Rubens, l'an 1640, orné de son portrait ..., (lire en ligne), p. 139-143
  14. Michel Huber, Catalogue raisonné du cabinet d'estampes par feu m. Winckler: L'école des Pays-bas, Breitkopf et Härtel, (lire en ligne), p. 457

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cornelis Danckerts and His "Nieuw Aerdsch Pleyn" de J. Keuning, Imago Mundi, Vol. 12 (1955), pp. 136-139

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :