Désiré Jean-Baptiste Christian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Désiré Jean-Baptiste Christian
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
MoselleVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Désiré Christian (1846-1907) est un maître verrier français. Il a notamment travaillé avec Charles et Émile Gallé à la verrerie de Meisenthal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jean-Baptiste Christian, garde forestier à Lemberg, puis aubergiste à Meisenthal, et d’Odile Lutz, Désiré Jean Baptiste Christian naît le 23 mai 1846 à Lemberg en Moselle[1] quelques jours après Émile Gallé. Vers 1859, Désiré Christian entre comme apprenti à l’atelier de décoration à la verrerie de Meisenthal[1]. Avec Eugène Kremer, il est l'émailleur le plus talentueux de sa génération. Il devient ainsi responsable de l’atelier de décor de la Société Burgun-Schverer, et l’interlocuteur principal des Gallé père et fils à Meisenthal[1]. En 1896, Désiré Christian quitte l'atelier de décoration de la verrerie pour s'installer, avec ses frères, à son propre compte[2]. Désiré Christian meurt le 19 janvier 1907 à Meisenthal.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Sa production est conservée au musée de Meisenthal. Ses pièces, aux formes simples, sont gravées à l'acide ou décorées à l'émail rehaussé d'or. Les motifs sont inspirés par la nature, le japonisme, l'orientalisme, ou le style rocaille[3]. Ses œuvres resteront influencées par l’œuvre d’Émile Gallé et la production verrière de l'École de Nancy[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Yvon Fleck 2005.
  2. a et b Marie-France Jacops, Jacques Guillaume, Didier Hemmert, « Le Pays de Bitche, Moselle », in Image du patrimoine, Metz, Inventaire général de lorraine, 1990, p. 77.
  3. Maris Gloc 1998, p. 8.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) J. S. Traub, The glass of Desire Christian, ghost for Galle, Chicago, Art Glass Exchange, 1978, 143 p.
  • Maris Gloc, Verreries du Pays de Bitche (Moselle), Nancy, Inventaire général, 1998.
  • Yvon Fleck, « Émile Gallé, verrier à Meisenthal », in Annales de l'Est, 2005.
  • Désiré Christian et son atelier : art nouveau à Meisenthal, catalogue d'exposition, Musée du verre et du cristal de Meisenthal, 2007, 144 p.
  • Philippe Olland, Verrerie d'art de Lorraine. Désiré Christian, Dijon, Faton, 2010, 192 p. (ISBN 978-2-87844-133-8).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]