Désiré Tagro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Désiré Asségnini Tagro)
Aller à : navigation, rechercher
Désiré Tagro
Image illustrative de l'article Désiré Tagro
Fonctions
Ministre d'État
Secrétaire général de la Présidence de la République de Côte d'Ivoire

(4 mois et 4 jours)
Président Laurent Gbagbo
Premier ministre Gilbert Marie N'gbo Aké
Gouvernement Aké N'Gbo
Successeur Amadou Gon Coulibaly
Ministre de l'Intérieur

(3 ans et 5 mois)
Président Laurent Gbagbo
Premier ministre Guillaume Soro
Gouvernement Soro I et II
Prédécesseur Joseph Dja Blé
Successeur Emile Guiriéoulou
Biographie
Nom de naissance Désiré Asségnini Tagro
Date de naissance
Lieu de naissance Issia
Date de décès (à 52 ans)
Lieu de décès Abidjan
Nationalité Ivoirien
Profession Magistrat

Désiré Asségnini Tagro, né le à Issia et mort le à Abidjan, était un homme politique ivoirien, ancien ministre et négociateur des accords de Ouagadougou de 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre du FPI et magistrat de profession, il a été ministre de l'Intérieur de Côte d'Ivoire de 2007 à 2010 et conseiller spécial de la présidence de la République auprès de Laurent Gbagbo.

Mort[modifier | modifier le code]

Désiré Tagro meurt à la Polyclinique internationale Sainte-Anne-Marie à Abidjan le , après son arrestation par les Forces républicaines de Côte d'Ivoire et celle de Laurent Gbagbo lors de la bataille d'Abidjan. Un reportage de France 24 le montre blessé au visage et à la poitrine, faisant des gestes désignant les FRCI le conduisant, créant une controverse sur l'origine des blessures ayant entrainé sa mort[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]