Département de Batna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation du département de Batna.

Le département de Batna est un département français d'Algérie entre 1957 et 1962.

Considérée depuis le 4 mars 1848 comme partie intégrante du territoire français, l'Algérie est organisée administrativement de la même manière que la France métropolitaine. C'est ainsi que pendant une centaine d'années, la ville de Batna, fut une sous-préfecture du département de Constantine, et ce jusqu'au 20 mai 1957. À cette date ledit département est amputé de sa partie méridionale, afin de répondre à l'accroissement important de la population algérienne au cours des années écoulées.

Le département de Batna fut donc créé à cette date, et couvrait une superficie de 38 494 km2 sur laquelle résidaient 529 532 habitants et possédait cinq sous-préfectures : Arris, Barika, Biskra, Corneille et Khenchela.

Le département de Batna fut maintenu après l'indépendance de l'Algérie, et devint la wilaya de Batna en 1968.

Comme indiqué sur la carte ci-jointe, le département de Batna était autrefois repértorié par l'index 9B.

Liste des préfets[modifier | modifier le code]

Liste des préfets
Période Identité Fonction précédente Observation
[1] Joseph Lenoir Secrétaire général de la préfecture de Batna Nommé directeur au ministère de l'Algérie
[2] Gaston Parlange Général de division pendant la Guerre d'Algérie À la disposition du ministre de l'Algérie
[3] Georges Joseph Secrétaire général de la préfecture du Pas-de-Calais Nommé préfet de l'Ariège
[4] Mahdi Belhaddad Sous-préfet d'Aïn-Beïda Nommé préfet de Constantine
[5] Georges Tabti Officier d'infanterie Nommé préfet d'Orléansville

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « LENOIR, Joseph Victor Jacques Guy », sur Archives nationales (consulté le 3 février 2020).
  2. « PARLANGE, Gaston Marie Georges Gérard », sur Archives nationales (consulté le 3 février 2020).
  3. « JOSEPH, Georges », sur Archives nationales (consulté le 3 février 2020).
  4. « BELHADDAD, Mohand Mahdi ben Balah », sur Archives nationales (consulté le 3 février 2020).
  5. « TABTI, Georges Ahmed », sur Archives nationales (consulté le 3 février 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]